Des avions de ligne voleront bientôt à l’huile de friture

Huile de friture pour avion

Une aile d'avion bientôt mue par l'huile de friture (©photo)

L’été s’annonce résolument « vert » dans le ciel européen. Quelques jours après le succès de la démonstration de Solar Impulse au Bourget, la compagnie aérienne KLM a annoncé qu’elle lancera en septembre sa première ligne régulière écologique. Les avions voleront grâce à un biocarburant à base d’huile de friture usagée !

200 vols prévus

Dès septembre 2011, 200 vols commerciaux KLM effectuant la liaison entre Paris et Amsterdam verront leurs réservoirs remplis à 50% par du kérosène classique et à 50% par du biocarburant réalisé à partir d’huile de friture usagée. Après 2 ans de test, KLM deviendra la première compagnie à assurer des vols réguliers avec ce type de carburant.

Par ailleurs, la compagnie aérienne Finnair a annoncé le jeudi 14 juillet qu’elle testera un biocarburant similaire, réalisé à partir d’huile de cuisine recyclée. Bien que des vols réguliers ne soient pas encore prévus, Finnair effectuera dès cette semaine trois vols expérimentaux Helsinki – Amsterdam, alimentés en partie par ce biocarburant(1).

Le biocarburant à base d’huile de friture

L’huile de friture usagée, principalement végétale, provient de collectes dans les restaurants. Elle doit être décantée et filtrée avant de pouvoir être utilisée comme biocarburant.

Selon KLM, ce nouveau biocarburant a les mêmes propriétés que le kérosène traditionnel, répond aux mêmes spécifications techniques et est aussi sûr. Aucun ajustement des moteurs des avions ni des infrastructures aéroportuaires n’est donc nécessaire(2). Le biocarburant utilisé par KLM est produit par la société américaine Dynamic Fuels, l’une des rares à produire des biocarburants à partir de graisses et d’huiles.

Un impact moindre sur les terres agricoles

Il est souvent reproché aux biocarburants d’origine végétale (huile de palmier, jatropha, cameline) de monopoliser les terres agricoles dans les pays du Sud, au détriment des cultures alimentaires.

Contrairement au biocarburant d’origine végétale, le biocarburant à base d’huile de friture est issu du recyclage. Il ne nécessite pas de cultures supplémentaires. Il s’agit d’un argument de taille lorsque l’on considère que la population mondiale risque d’atteindre 9 milliards d’habitants d’ici 2050, correspondant à une hausse des besoins alimentaires d’environ 70%.

Un contexte européen favorable

Cette innovation s’inscrit dans un contexte européen favorable aux biocarburants : ceux-ci ont été homologués il y a à peine un mois, pouvant désormais être utilisés par les avions de ligne, à condition d’être mélangés à hauteur de 50% avec du kérosène classique.

La compagnie aérienne Lufthansa a déjà lancé vendredi 15 juillet le premier vol régulier utilisant un biocarburant à base d’huile végétale. L’Airbus A321 de Lufthansa assurera 4 fois par jour la liaison Francfort – Hambourg, et ce pendant 6 mois.

dernière modification le