Électricité : schéma décennal de développement du réseau

  • Source : RTE

A fin 2015, le gestionnaire du réseau public de transport d'électricité français RTE exploitait environ 105 000 km de lignes à haute et très haute tension (aériennes pour la très grande majorité d’entre elles). La gestion de ce réseau s’est complexifiée en raison des « flux d’électricité de plus en plus amples et volatils » y circulant, en particulier avec la pénétration croissante des sources d’électricité intermittentes (éolien, photovoltaïque).

Dans ce rapport publié le 7 décembre, RTE présente les différents projets pour adapter son réseau aux besoins du système électrique dans les 10 années à venir. Ce « schéma décennal » est mis en consultation jusqu’au 13 janvier 2017 et sera soumis à la CRE après réception des différents avis.

Le projet « Impulsion & Vision » de RTE prévoit notamment le déploiement de 5 postes électriques «  Nouvelle génération » d'ici à 2020 afin d’optimiser l’utilisation des réseaux existants (incluant les réseaux de distribution gérés par Enedis). L’adaptation du réseau électrique passera en grande partie par le développement de l’infrastructure numérique qui doit entre autres permettre de faciliter la mobilisation des ressources de flexibilité (effacements de consommation, solutions de stockage, etc.). RTE envisage ainsi de transformer son réseau actuel dit « de puissance » en réseau hybride « puissance/digital ».

Schéma du réseau électrique français en 2015

Schéma du réseau électrique français en 2015 (©RTE)

Précisons que le schéma décennal de RTE envisage de créer ou de renforcer près de 2 000 km d’ouvrages à très haute tension dans la décennie à venir. Le gestionnaire de réseau précise que près de 80% du réseau créé sera développé en souterrain ou en sous-marin.

Lire l'étude  :
Schéma décennal réseau RTE