Ellisup, le bus à charge rapide du futur

Bus électrique à recharge rapide

Le projet Ellisup vise également à mettre au point un démonstrateur de bus hybride. (©Iveco)

Les Rencontres nationales du transport public se tiennent jusqu’à ce soir à Bordeaux. Cette grande messe de la mobilité met notamment à l’honneur Ellisup, autobus qui préfigure les transports électriques à charge rapide du futur. Arrêt sur ce projet. 

Une charge en 4 minutes en bout de ligne

L’autobus Ellisup (ELectrique à batteries au LIthium et SUPercapacités) fait partie des projets retenus par l’Ademe en 2009. Il incarne un bus tout électrique innovant intégrant les contraintes d’autonomie, de temps de charge et d’espace. En charge pleine, il est conçu pour rouler de façon autonome durant 8 à 10 km. Il incorpore 800 kg de batteries lithium-ion alors qu’un bus classique roulant en tout électrique nécessiterait un poids de batteries 4 à 5 fois plus important selon EDF, un des porteurs du projet.

A l’avant du bus, un système de pantographe permet de capter du courant aux terminaux des lignes sur lesquelles il pourrait circuler : la charge des batteries pourrait alors être réalisée en seulement 4 minutes et conférer au bus son autonomie retrouvée de 8 à 10 km. C’est également grâce à cette technologie de charge rapide qu’un poids plus faible de batteries peut être embarqué. Le constructeur de ce bus, Iveco, reste encore discret sur les caractéristiques détaillées de cette technologie.

Une capacité d’accueil augmentée jusqu’à 20%

Le moteur électrique de l’autobus Ellisup, fourni par Michelin, est incorporé dans 4 des 8 roues au diamètre réduit. Cette configuration permet d’optimiser l’espace disponible pour les passagers : il permettrait d’augmenter de 10% à 20% la capacité d’accueil par rapport à un bus classique de mêmes dimensions. Le nombre de passagers est précisément une contrainte de nombreux petits bus électriques actuellement développés.

D’autres innovations seront intégrées au bus Ellisup telles qu’un éclairage s’adaptant automatiquement à la luminosité ambiante, un système de détection des piétons ou encore une connexion WIFI. Une homologation de ce bus est attendue d’ici à fin 2014 selon Iveco. Le bus pourrait alors potentiellement être testé à Paris, la RATP étant un autre partenaire de ce projet.

Intérieur du bus Ellisup (©Iveco)

Intérieur du bus Ellisup, doté d'un vitrage à vue panoramique. (©Iveco)

dernière modification le