Et le pétrole jaillit du champ géant de Kashagan…

Champ pétrolier de Kashagan

Sur les îles artificielles du gisement géant de Kashagan (photos : ©NCOC)

Le 11 septembre dernier, le consortium NCOC (North Caspian Operating Company) a officialisé le début de la production pétrolière du champ de Kashagan(1) en mer Caspienne. Il s’agit du plus important gisement de pétrole découvert dans le monde lors des 35 dernières années. Depuis la réalisation de forages exploratoires en juin 2010, de nombreux retards avaient été pris : cette exploitation constitue un défi technique et économique en raison des caractéristiques du gisement (profondeur, pression, taux élevé de sulfure d’hydrogène) et de la rigueur du climat (variations de température de -35°C à 40°C durant l’année). Le consortium exploitant réunit actuellement 7 groupes pétroliers : Eni, KazMunayGas (KMG), ExxonMobil, Shell, Total, ConocoPhillips et INPEX. Près de 50 milliards de dollars auraient été investis à ce jour dans ce projet selon l’EIA américaine. Focus sur ce trésor de la mer Caspienne.

Note de la rédaction : des fuites à répétition sur l'oléoduc relié au gisement ont conduit à la mise à l'arrêt de son exploitation le 9 octobre 2013. L'exploitation a repris 3 ans plus tard, en octobre 2016.

 

dernière modification le
Sources / Notes
  1. « Kachagan » s'écrit la plupart du temps avec un « c » en français et un « s » en anglais.

Site du consortium NCOC