Fourniture d’énergie : les résultats de la nouvelle campagne de l’UFC-Que Choisir

parue le
Fourniture d'électricité

L’UFC-Que Choisir a annoncé le 10 septembre les résultats de sa nouvelle campagne d’achat groupé « Énergie moins chère ensemble »(1). Ce qu'il faut en retenir.

Quelles sont les offres proposées par les fournisseurs lauréats ?

L’UFC-Que Choisir a clôturé le 10 septembre sa 3e campagne « Énergie moins chère ensemble » portant à la fois sur la fourniture d'électricité et de gaz(2). En réunissant un grand nombre de consommateurs (plus de 256 000 personnes inscrites à cette campagne), elle permet à ceux-ci de bénéficier d’offres « extrêmement attractives et compétitives ».

Le fournisseur ekWateur a remporté 10 des 11 lots attribués à travers un système d'enchères « inversées » (l'offre de prix la plus faible étant retenue). Dans le cadre de cette campagne, il propose au niveau national des prix fixes garantis pendant 2 ans pour le gaz comme pour l'électricité, avec « 16% d’économies par rapport au tarif réglementé de septembre 2019 (hors taxes et hors abonnement) ». « Concrètement, pour un ménage chauffé à l’électricité avec une consommation annuelle de 13 000 kWh, cela représente une économie moyenne potentielle de 483 € TTC sur les deux ans par rapport au tarif réglementé », estime l'UFC-Que Choisir.

Un lot portant spécifiquement sur la fourniture d’électricité issue de « petits producteurs renouvelables » (à au moins 70% et situés en France(3)) a été remporté par Plüm Energie qui propose des prix fixes durant 1 an, avec « 10% d’économies par rapport au tarif réglementé du kWh de septembre 2019 (hors taxes) en option base » et « 37% d’économies par rapport au tarif réglementé de l’abonnement (hors taxes) ». Le fournisseur lauréat s'est par ailleurs engagé à « abonder en euros la cagnotte de ses abonnés pour toute économie d’énergie réalisée » (ces économies étant appréciées par rapport à des estimations initiales de consommation).

Enfin, les 8 autres lots concernaient spécifiquement les villes de Strasbourg, Grenoble et Metz, zones traditionnellement couvertes par des entreprises locales de distributions, dites « ELD ». Le fournisseur ekWateur, qui concurrence désormais les fournisseurs historiques dans ces villes, y propose aux personnes inscrites à la campagne de l'UFC-Que Choisir des offres garantissant « 12% d’économies par rapport aux tarifs réglementés appliqués en septembre 2019 ».

Comment l'UFC-Que Choisir a-t-elle retenu les lauréats ?

L’UFC-Que Choisir fait état d’un « cadre très strict » dans la sélection des fournisseurs participant à sa campagne. L’association de défense des consommateurs a transmis dans un premier temps un cahier des charges à l’ensemble des fournisseurs référencés par la Commission de régulation de l'énergie (CRE) ayant au moins 6 mois d’existence.

Les prérequis de participation à cette campagne ont par la suite été contrôlés par l'UFC-Que Choisir, les fournisseurs devant proposer des offres compétitives tout en assurant une sécurité juridique aux consommateurs, « garantissant la bonne exécution du contrat ».

À la suite de ces échanges, les enchères « inversées » ont eu lieu pour les différents lots le 10 septembre : chaque candidat a déposé « une offre initiale, la moins-disante ouvrant les enchères » avant que les fournisseurs ne sous-enchérissent, précise Cédric Musso, directeur de l'action politique au sein de l'UFC-Que Choisir. L'association a jugé ces enchères « particulièrement animées » mais n'a pas communiqué le nombre et l'identité des fournisseurs y ayant participé.

Quel est l'objectif de ces campagnes ?

Les campagnes de l'UFC-Que Choisir mettent en évidence « le pouvoir de marché des consommateurs » et ont vocation à enclencher « une dynamique concurrentielle », souligne Cédric Musso. Pour rappel, tous les consommateurs français peuvent depuis juillet 2007 souscrire à une offre dite « de marché » pour leur fourniture d'énergie, avec un prix déterminé par contrat (souvent indexé sur le tarif réglementé avec un rabais)(4). À fin mars 2019, seuls 24% des particuliers disposaient toutefois d'une offre de marché pour leur fourniture d'électricité  (61% pour le gaz) selon les dernières données de la CRE(5).

Côté fournisseur, on souligne l’intérêt de ces campagnes pour communiquer sur des offres alternatives. « Au lieu de faire de la publicité, on dépense en proposant des tarifs réduits, en misant sur le comportement des clients(6) », précise Julien Tchernia, président du fournisseur ekWateur. Ce fournisseur alternatif - qui se caractérise par son caractère « collaboratif » et ses nombreuses offres « vertes » - avait, lors d’une précédente campagne d’UFC-Que Choisir, déjà attiré de nouveaux clients qui constituent aujourd’hui « près d’un cinquième » de son portefeuille. Avec la nouvelle campagne, ekWateur pourrait approximativement doubler son nombre de compteurs (environ 100 000 à l'heure actuelle).

Précisons que les consommateurs inscrits à cette campagne « Énergie moins chère ensemble » (il n'est plus possible de s'y inscrire depuis les enchères) recevront des offres personnalisées à partir du 7 octobre. Ils seront libres d'y souscrire ou non.