Newsletters des énergies

GNL : les ambitions de la Russie à l'export

  • Source : Ifri

Une loi sur la libéralisation des exportations de gaz naturel liquéfié (GNL) est entrée en vigueur en Russie le 1er décembre 2013. Celle-ci constitue une décision historique pour l’industrie gazière russe. Elle témoigne de la volonté du gouvernement de voir la Russie se développer sur le marché du GNL et de trouver de nouveaux débouchés pour exporter son gaz. Jusqu’ici, de nombreux projets de développement du GNL ont échoué. Mais d’ici à 2020, le ministre en charge de l’énergie ambitionne que la Russie fournisse 10% du marché mondial du GNL, puis 20% en 2030 (contre 4,6% en 2012).

Dans cette étude en anglais pour le Centre Russie/NEI de l’Ifri, Tatiana Mitrova, directrice du département pétrole/gaz au sein de l’Académie des sciences russe, explique comment le GNL est devenu une priorité pour la Russie. Elle rappelle également les précédents dans ce secteur ayant suscité plus de déception que d’espoirs dans le pays de 1990 à 2010 (Sakhalin 2, Baltic LNG, Shtokman, etc.), appelant ainsi à une certaine prudence dans les ambitions à court terme.

Lire l\'étude :
Russian LNG : the long road to export