Newsletters des énergies

L’Arabie saoudite est-elle le premier pays producteur de pétrole dans le monde ?

Production de pétrole de l'Arabie saoudite

Entre 2004 et 2014, la production de pétrole de l'Arabie saoudite a toujours été supérieure à 10 millions de barils par jour sauf en 2009. (©photo)

Lors des dix dernières années, l'Arabie saoudite a été le premier producteur mondial de pétrole sauf en 2009, 2010 et 2014. Ces années-là, le premier pays producteur de pétrole ne se trouvait pas au Moyen Orient. Il s’agissait de la Russie en 2009 et 2010 et des États-Unis en 2014.

La production de pétrole de l’Arabie saoudite, après avoir diminué en 2009, a réaugmenté pour atteindre près de 11,5 millions de barils par jour (mb/j) en 2014, soit 12,9% de la production mondiale. Elle est seulement devancée au niveau mondial par celle des États-Unis (11,6 mb/j en 2014), portée par la production des hydrocarbures non conventionnels. La Russie complète le trio de tête des producteurs de pétrole avec 10,8 mb/j produits en 2014.

L'Arabie saoudite dispose d’un potentiel de production plus important que ces autres pays : elle est parfois qualifiée de « swing producer » mais le pays a refusé de baisser sa production en novembre 2014 pour faire remonter les cours du brut. Il peut théoriquement offrir une variable d’ajustement au cartel en cas de surproduction des autres pays de l’OPEP afin de maintenir la production de l'organisation aux alentours de 30 mb/j (dans les faits, elle atteint 36,6 mb/j en 2014). Il peut également augmenter sa production lorsqu’un autre État de l’OPEP n’est plus en mesure de satisfaire la demande, comme la Libye durant la révolution de 2011. 

Notons que les réserves prouvées de pétrole de l’Arabie saoudite (267 milliards de barils à fin 2014) sont inférieures à celles du Venezuela (298,3 milliards de barils) bien qu'elles soient de meilleure qualité et plus faciles à extraire. Suivent, derrière l'Arabie saoudite :