Newsletters des énergies

« L’éolien est très développé dans les pays scandinaves »

Parc éolien au Danemark

Le niveau de la production éolienne au Danemark équivaut à 42% de la consommation électrique de ce pays en 2015 selon les dernières statistiques officielles. Ici, le parc de Lillgrund. (©Siemens)

Parmi les pays ayant le plus d’éoliennes installées en Europe, on cite fréquemment l’Allemagne à juste titre mais aussi les pays scandinaves(1) de façon plus discutable : le Danemark et la Suède disposent de parcs éoliens importants, ce qui n’est pas le cas de la Finlande et de la Norvège (hors UE).

A fin 2015, le Danemark et la Suède ont tous deux plus de 5 GW de capacités éoliennes installées sur leurs territoires. Sur ce critère, ils occupent respectivement les 6e et 9e places au sein de l’Union européenne. Si on rapporte ces capacités éoliennes à la superficie de ces pays, le Danemark occupe même la première place européenne : la puissance éolienne installée par km2 dans ce pays(2) y est environ 7 fois plus élevée qu’en France. Il est donc exact de dire que l’éolien est très développé au Danemark.  

En revanche, la Norvège dispose d’un parc éolien dont la puissance se limite à près de 838 MW à fin 2015, soit presque 11 fois moins que l’Italie dont la superficie est pourtant légèrement plus faible. De même, la Finlande possède un parc éolien d'environ 1 000 MW (1 GW), soit une puissance installée 5 fois plus faible que le Portugal.

En réalité, les parcs éoliens des 4 pays européens les plus méridionaux (Portugal, Espagne, Italie et Grèce) ont une puissance cumulée plus de 3 fois supérieure à celle des pays scandinaves cités précédemment alors même que les superficies de ces deux zones sont proches.

État des lieux des puissances éoliennes installées dans les différents pays européens à fin 2015

État des lieux des puissances éoliennes installées dans les différents pays européens à fin 2015 (©Connaissance des Énergies, d'après données EWEA)

dernière modification le
Sources / Notes
  1. On limite ici la zone des « pays scandinaves » au Danemark, à la Suède, à la Finlande et à la Norvège (sans inclure l’Islande et les îles Féroé).
  2. En ne prenant en compte que le Danemark métropolitain, c'est-à-dire sans le Groenland et les îles Féroé.

 

Statistiques de l'EWEA sur l'énergie éolienne en Europe à fin 2015