L’hydrolienne géante de Paimpol, des courants marins au courant électrique

Hydrolienne

La turbine de l'hydrolienne d'EDF mesure 16 m de diamètre (©EDF)

Initié en 2004 par EDF, le projet d’installation d’un parc d’hydroliennes au large de Paimpol-Bréhat en 2012 connaît une étape importante avec les essais d’immersion d’un prototype de 500 kW. Ce projet inédit, réalisé par un consortium d’entreprises, met à l’honneur une énergie maritime innovante utilisant les courants marins(1) pour produire un kWh prévisible(2) et sans émission de CO2.

Caractéristiques techniques 

L’exploitant EDF a confié à la société irlandaise Open Hydro la réalisation de la turbine sous-marine tandis que DCNS a fabriqué à Lorient les pales en résine de l’hydrolienne, par la suite assemblée dans le port de Brest.

D’une hauteur de 21 m, l’hydrolienne testée reposera par 35 m de fond. Sa turbine, d’un diamètre de 16 m, est fixée à un support métallique en forme de tripode. L’ensemble pèse plus de 800 tonnes, ce qui permet d’assurer la stabilité de l’hydrolienne sans forage ou ancrages extérieurs.

Une fois la phase de tests terminée, fin octobre selon les dernières prévisions d'EDF, une barge d’une longueur de 58 m, spécialement conçue pour l’occasion par les chantiers STX, doit acheminer l’hydrolienne pilote jusqu’à son site d’implantation : le plateau de la Horaine, à 8 km au large de Paimpol-Bréhat. Le module sera testé pendant deux mois sans être raccordée au réseau électrique.

Similaire à une éolienne de prime abord, l’hydrolienne présente pourtant plusieurs différences notoires. Invisible et silencieuse, elle produit plus d’électricité qu’une éolienne à courant d’air et d’eau identique.

Consultations locales

Des enquêtes publiques et des commissions locales d’information ont été menées à chaque étape du projet pour consulter les associations et les pêcheurs et convenir d’un plan d’actions partagé. Le câble de transport d’électricité de 15 km sera ainsi majoritairement enfoui en contournant une zone de maërl(3) propice au développement d’espèces sous-marines, et le cœur de l’hydrolienne a été évidé pour permettre le passage des poissons. Des mesures compensatoires ont également permis de développer l’élevage d’homards dans la région.

A la fin 2012, un parc de quatre modules constituera une ferme d’hydroliennes permettant d’alimenter 2 000 à 3 000 foyers bretons en électricité.

Une barge de 58 m de long a été spécialement conçue pour acheminer l’hydrolienne pilote au large de Paimpol-Bréhat (©EDF, 2011)

Une barge de 58 m de long a été spécialement conçue pour acheminer l’hydrolienne pilote au large de Paimpol-Bréhat (©EDF, 2011)

dernière modification le