La politique de développement des énergies renouvelables

  • Source : Cour des comptes

La Cour des comptes a publié le 24 juillet dernier un rapport sur la politique de développement des énergies renouvelables. Elle y pointe des « défaillances » du système de soutien mis en place par l’État, notamment en faveur de l’électricité photovoltaïque.

Pour rappel, les tarifs d’achat d’électricité d’origine renouvelable sont compensés par la CSPE, une taxe incluse dans la facture finale des consommateurs. Selon la Cour des comptes, cette contribution pourrait atteindre 8 milliards d’euros en 2020 contre 3 milliards en 2013.

La juridiction émet 8 recommandations finales dans son rapport. Elle appelle notamment à réserver les dispositifs de soutien aux installations les plus efficientes compte tenu de leur coût, de leur part dans la production énergétique et du nombre d’emplois associés. Les appels d’offres seraient par ailleurs réservés « aux filières les plus en retard dans la réalisation de leurs objectifs de capacité et aux installations qui ne bénéficient pas d’un tarif d’achat fixé par arrêté, afin d’éviter les effets d’aubaine ».

Lire l'étude  :