Newsletters des énergies

La première tour de logements à énergie positive s’esquisse à Strasbourg

Logements à énergie positive Strasbourg

Représentation de la future tour Elithis à Strasbourg (©X-TU)

Une tour de 66 logements qui produira plus d’énergie qu’elle n’en consomme. C’est officiellement le cabinet d’architectes X-TU, désigné mi-juillet, qui donnera vie à cette future tour de la société Elithis. Présentation de cet édifice vertueux qui sera construit dans l’éco-quartier Danube de Strasbourg.

50 m de haut, 855 m2 de panneaux solaires

La tour Elithis Danube sera construite sur 16 étages et mesurera près de 50 m de haut. Elle sera constituée de 17 logements T2, de 33 logements T3 et de 16 logements T4. Jusque-là, rien de très insolite. Le défi du projet résidera dans la facture d’énergie de la tour : quasiment nulle pour les habitants. En produisant de l’électricité à partir de panneaux photovoltaïques, cette tour entrera dans la catégorie des « BEPOS », à savoir des bâtiments à énergie positive.

Dans cette optique, toutes les consommations domestiques devront être réduites au maximum : chauffage, ventilation, eau chaude sanitaire, éclairage, alimentation d’équipements (lave-linge, TV, ordinateur, etc.). Cette sobriété énergétique passera par une « conception bioclimatique du bâti » : la tour sera compacte et optimisée pour limiter les pertes de chaleur en hiver et tirer profit de l’ensoleillement en été.

Sur la façade sud du bâtiment (plus large que la façade nord pour bénéficier d’une meilleure exposition), près de 855 m2 de capteurs photovoltaïques devraient être installés. Des verres polarisants filtreront également le rayonnement solaire selon les besoins. La consommation des équipements collectifs devra tout autant être optimisée pour que l’ensemble reste un modèle de sobriété.

Des tours toujours plus positives ?

De l’aveu même du promoteur, les performances de la tour dépendront fortement du comportement de ses habitants. Il est ainsi difficile d’évaluer aujourd’hui la consommation moyenne de la futur tour. Un niveau(1) de 57 kWhep/m2 /an est fixé comme objectif par Elithis. A titre indicatif, la surface habitable des logements atteindra près de 4 500 m2.

Côté production, les panneaux photovoltaïques devraient constituer la principale énergie d’origine renouvelable intégrée dans la tour. Ils devraient disposer d’une puissance de 170 kWc. Avec un facteur de charge de 15%, on peut supposer que la production associée atteindrait plus de 220 MWh par an. Au total, Elithis envisage que la tour puisse générer(2) près de 100 kWhep/m2/an.

La société Elithis compte sur son expérience des bâtiments à énergie positive. Le promoteur est à l’origine de la première tour de bureaux à énergie positive qui a été inaugurée en 2009 à Dijon. A Strasbourg, le permis de construire doit être déposé d’ici fin 2013 et la tour livrée d’ici à 2015.

La conception bioclimatique de la tour Elithis devrait permettre de limiter au maximum sa consommation. (©Elithis)

La conception bioclimatique de la tour Elithis devrait permettre de limiter au maximum sa consommation. (©Elithis)

parue le
Sources / Notes

(1) En énergie primaire.
(2) Ibid.

Site d'Elithis