Label WindMade : des entreprises estampillées éolien

Wind Label

En 2009, 2% de l'électricité consommée dans le monde est issue de l'énergie éolienne. (©Courtesy of Vestas Wind Systems A/S)

Un label WindMade met en valeur, depuis octobre 2011, les entreprises ayant recours à l’électricité d’origine éolienne. En 2012, les produits pourront également prétendre à ce label.

Un engagement en faveur de l’énergie éolienne

C’est l’organisation WindMade, une association à but non lucratif visant au développement de l’énergie éolienne, qui a donné vie à ce label éponyme.

Il est développé sous deux formes :

  • un label pour les entreprises et organisations, réservé à celles dont au moins 25% de la consommation électrique est issue de l’énergie éolienne(1). La part des autres énergies alternatives dans leur consommation peut également être communiquée mais elle ne rentre pas en compte dans l’obtention du label. Deux types de logo WindMade sont ainsi délivrés : un indiquant le pourcentage d’énergie éolienne dans le mix électrique et un autre détaillant les différentes sources d’électricité renouvelable ;
  • un label pour les produits, en cours de développement, qui devrait être mis en place en 2012 afin de permettre aux consommateurs d’identifier les produits fabriqués grâce à l’énergie éolienne.

Un Comité technique, composé de 6 organisations, est en charge du suivi des standards techniques utilisés dans la délivrance des labels : WWF, Lego, Climate Friendly, The Gold Standard Foundation, Vestas et l’AWEA (American Wind Energy Association).

Un intérêt commercial bien compris

Au-delà de leur engagement en faveur des énergies renouvelables, les entreprises labellisées entendent séduire leurs consommateurs par ce biais. Une étude, commandée par Vestas en 2011 et menée par TNS Gallup auprès de 31 000 consommateurs dans le monde, confirme le gain potentiel : 79% des personnes interrogées déclarent avoir une perception positive des marques majoritairement élaborées grâce à l’énergie éolienne. De plus, 74% indiquent être disposées à payer un coût supplémentaire en faveur de produits portant le label WindMade.

A l’heure actuelle, une quinzaine d’organisations et entreprises ont reçu le label WindMade, parmi lesquels des acteurs aussi différents que la Deutsche Bank, Motorola Mobility ou le fabricant d’appareils auditifs Widex.

Le consortium WindMade entend inciter d’autres entreprises à avoir davantage recours à l’énergie éolienne. Cette initiative pourrait profiter au premier constructeur mondial d’éoliennes, le danois Vestas, membre-fondateur de l’organisation délivrant ce nouveau label.

Le logo du label WindMade indique la part d'électricité utilisée, issue de l'énergie éolienne, ici 100% (©WindMade)

Le logo du label WindMade indique la part d'électricité utilisée, issue de l'énergie éolienne, ici 100% (©WindMade) 

dernière modification le