Newsletters des énergies

Le coût des énergies renouvelables

  • Source : Ifri

Les énergies renouvelables produisant de l’électricité sont parfois pointées du doigt en raison de leurs coûts et des mécanismes de soutien en leur faveur engendrant un surcoût pour les consommateurs. Les investissements et dépenses d’exploitation varient toutefois très fortement d’un site à un autre et entre les différentes filières. Le coût du MWh en phase d’exploitation varie par exemple d’un facteur 1 à 5 pour l’éolien terrestre. Dans certaines conditions, des sources d’énergie renouvelable peuvent même produire de l’électricité à un coût prévisionnel inférieur à des sources dites conventionnelles.

Dans cette étude publiée par le Centre Energie de l’Ifri, Michel Cruciani s’attache à souligner ces variations de coûts en fonction des sources et des pays. Il note néanmoins que l’investissement de base dans des installations renouvelables reste généralement élevé par unité de puissance. Il détaille également les coûts induits par un développement rapide des EnR. Leur intermittence induit notamment des coûts d’équilibrage (ajustement instantané production-demande).

Pour la collectivité, le soutien en faveur des énergies renouvelables implique donc un surcoût mais ces dernières présentent également d’indiscutables avantages, principalement une moindre dépendance aux importations d’énergie et un impact réduit sur l’environnement. C’est à l’aune de tous ces facteurs que le coût des énergies renouvelables peut être apprécié tout en prenant en compte le pari sur l’avenir qu’elles représentent.

Lire l\'étude :
Le coût des énergies renouvelables - IFRI