Le Danemark inaugure son plus grand parc éolien offshore

Horns Rev 3

La profondeur d'eau sur le site du parc Horns Rev 3 est comprise entre 11 et 19 m. (©Vattenfall)

Le Danemark inaugure officiellement le 22 août le parc de Horns Rev 3 qui doit permettre d'augmenter de 12% la production éolienne dans ce pays. Présentation.

Horns Rev 3 : 49 éoliennes de 8,3 MW

Situé entre 25 et 40 km au large de la côte ouest du Danemark, le parc offshore de Horns Rev 3 est constitué de 49 éoliennes de 8,3 MW fournies par le constructeur MHI Vestas (la puissance cumulée du parc atteint donc 406,7 MW). Chaque éolienne s’élève à 187 m au-dessus du niveau de la mer et pèse près de 1 500 tonnes(1).

Selon son exploitant, l'électricien suédois Vattenfall, le parc pourrait produire 1 700 GWh d'électricité par an, ce qui correspondrait à un facteur de charge de presque 48% (contre 37% en moyenne pour l'éolien offshore en Europe selon l'association WindEurope). Horns Rev 3 pourrait ainsi potentiellement « satisfaire la consommation électrique annuelle d’environ 425 000 ménages danois », toujours selon les estimations de Vattenfall(2)

Vattenfall a remporté l'appel d'offres portant sur ce parc en 2015(3), avec un prix d'achat de l'électricité produite de 0,77 couronne danoise par kWh, soit près de 103 €/MWh, un prix alors « historiquement bas en comparaison avec les autres parcs offshore » au Danemark selon l'électricien (les coûts de raccordement ne sont pas intégrés dans ce prix).

Vattenfall souligne que « moins de deux ans se sont écoulés entre la pose de la première fondation (en octobre 2017) et l’inauguration de Horns Rev 3 ». Les premières éoliennes installées sur ce site produisent déjà de l'électricité depuis fin décembre 2018.

Un objectif de 50% d'électricité d'origine éolienne en 2020

Dans la zone de hauts fonds de Horns Rev (dans l'est de la mer du Nord), le nouveau parc inauguré rejoint ceux de Horns Rev « 1 » (160 MW de puissance cumulée) et Horns Rev « 2 » (209 MW), qui étaient tous deux les plus grands parcs éoliens offshore au monde à leurs mises en service, respectivement en 2002 et 2009.

Horns Rev 3 doit contribuer à l'objectif du Danemark de satisfaire « approximativement 50% » de la consommation nationale d'électricité grâce à l'éolien en 2020(4). Selon WindEurope, cette énergie avait déjà atteint un « taux de pénétration » record de 41% dans le mix électrique du Danemark en 2018. Pour rappel, l'éolien a compté pour 5,1% de la production nette d’électricité en 2018 en France(5) - où aucun parc offshore n'est encore en service - selon les dernières données de RTE.

À fin 2018, l’Europe comptait 4 543 éoliennes offshore d’une puissance cumulée de près de 18,5 GW. Le Danemark disposait du 3e parc éolien offshore de l'UE (514 éoliennes offshore connectées - 1,3 GW), après le Royaume-Uni (1 975 éoliennes offshore - 8,2 GW) et l'Allemagne (1 305 éoliennes offshore - 6,4 GW).


Selon l'exploitant Vattenfall, chaque rotation d'une pale d'éolienne du parc de Horns Rev 3 pourrait produire assez d'électricité pour recharger en moyenne 1 317 smartphones ou pour parcourir 87 km en véhicule électrique. (©Vattenfall)