Newsletters des énergies

Le marché des énergies renouvelables en Asie du Sud-Est

  • Source : IRENA

La consommation d’énergie des 10 pays membres de l’ASEAN (Association des nations de l’Asie du Sud-Est) a quasiment doublé entre 1995 et 2015. Elle pourrait encore croître de 4,7% par an d'ici à 2035 selon les prévisions de l'Agence internationale des énergies renouvelables (Irena).

Dans cette étude en anglais, l'Irena dresse un état des lieux du développement et des perspectives des énergies renouvelables dans cette région bénéficiant d'une croissance économique dépassant 4% par an. Elle y rappelle le contexte énergétique global et les freins et opportunités pour les acteurs des filières renouvelables souhaitant se développer en Asie du Sud-Est.

Pour rappel, les énergies fossiles comptaient encore pour 76% de la consommation d'énergie primaire des pays de l'ASEAN en 2016 selon l'AIE. Lors des deux dernières décennies, l'Irena rappelle même que c'est le charbon qui a connu la plus forte croissance au sein du mix énergétique de la région, avec la mise en service de nombreuses centrales électriques alimentées par ce combustible depuis 2000.

Le charbon comptait pour un tiers de la production électrique de la région en 2015, derrière le gaz naturel (33%) et devant l'hydroélectricité (16%). D'ici à 2025, les pays membres de l'ASEAN se sont fixés collectivement pour objectif de compter au moins 25% d'énergies renouvelables "modernes" dans leur mix régional. Dans l'état actuel des politiques, l'Irena estime toutefois que la part de ces énergies resterait inférieure à 17% à cet horizon.

Évolution de la consommation d'énergie primaire en Asisie du Sud-Est
En 2016, les énergies fossiles ont compté pour 76% de la consommation d’énergie primaire de l’Asie du Sud-Est. (©Connaissance des Énergies, d’après AIE)

Lire l'étude :
Le marché des énergies renouvelables en Asie du Sud-Est