Le marché électrique en transition au forum Enerpresse

parue le
Forum Enerpresse

Territorialité, efficacité et compétitivité étaient au programme du forum Enerpresse. (©photo)

L’organisation du marché électrique (« market design ») a suscité de nombreux échanges à l’occasion du forum Enerpresse organisé les 27 et 28 juin à Deauville. L’AFIEG (Association Française Indépendante de l’Électricité et du Gaz) a par ailleurs présenté son livre blanc dans le cadre de la transition énergétique.

Les prix de gros du MWh en question

« A 37€/MWh (ndlr : moins que les 42€/MWh de l’ARENH), aucune énergie n’est compétitive » note Thierry Lepercq, président de Solairedirect. Les fortes variations de prix du MWh sur les marchés de gros et l’apparition ponctuelle de prix négatifs soulèvent la question des surcapacités électriques. Lorsque la production de centrales intermittentes est importante(1) en l’absence de demande, le prix de l’électricité est tiré vers le bas. Cette situation pèse sur la rentabilité d’autres installations qui sont moins sollicitées au premier rang desquelles les centrales à cycle combiné gaz.

L’essor des énergies intermittentes, éolien et photovoltaïque en tête, n’est pas remis en cause dans l’optique des 20% dans la consommation énergétique européenne à l'horizon 2020. Il doit toutefois s’opérer à l’aide de mécanismes de soutien plus adéquats dans certains pays européens. La Commission européenne émettra prochainement des recommandations sur le sujet afin d’éviter certains phénomènes comme la sur-installation de panneaux solaires en Allemagne, « dus aux mécanismes de soutien et pas forcément parce que ça fait sens » explique Eric Mamer, le DG Energie de la Commission européenne.

Cette logique de responsabilisation fait son chemin, qui plus est à l’heure où les gestionnaires de réseaux rappellent que les infrastructures de transport et de distribution doivent pouvoir accompagner l’extension des capacités électriques. La mise en service d’une ligne de transport électrique peut prendre plus de 8 ans rappelle Dominique Maillard (RTE), comme la ligne Cotentin-Maine de 163 km : 7 ans de procédures, 16 mois de travaux.

En France, le parc électrique comporte d’ores et déjà près de 11 GW d’installations éoliennes et photovoltaïques à fin 2012. Une réflexion importante sur les mécanismes de capacités est en cours afin de valoriser les autres unités de production sollicitées. La Commission européenne présentera  cet été sa vision du marché de capacité le plus cohérent. Restent les solutions de stockage, prometteuses mais qui se retrouvent encore confrontées à certaines limites : potentiel déjà exploité en grande partie dans le cas des STEP, rendement limité dans le cas du « power-to-gas », etc.

Le livre blanc de l’AFIEG en 15 propositions

L’AFIEG, association regroupant des opérateurs non historiques des secteurs de l’électricité et du gaz (Alpiq, Enel, E.ON, Vattenfall, etc.) décline son livre blanc en 15 recommandations allant dans le sens d’une plus grande ouverture des marchés à la concurrence. Elle appelle notamment à :

  • renforcer les compétences de la CRE afin que celle-ci joue un rôle plus actif qu’actuellement ;
  • acquérir une plus grande liberté dans les moyens de réduire les émissions de CO2 tout en maintenant les objectifs de résultats ;
  • préparer dès cette année la disparition des tarifs réglementés jaune et vert d’électricité prévue au 1er janvier 2016 ;
  • préparer dès maintenant la création d’un marché unique d’échange de gaz en France à l’horizon 2018 (au lieu des différentes zones d’équilibrage existant actuellement) ;
  • engager le renouvellement des concessions hydroélectriques ;
  • développer un cadre réglementaire favorable à l’autoconsommation.

Invitée au forum Enerpresse, la facilitatrice du débat national sur l’énergie Laurence Tubiana a indiqué que l’efficacité énergétique constituera la priorité parmi les recommandations du Conseil national. Celles-ci seront définitivement remises le 20 septembre prochain lors de la Conférence environnementale avant l’élaboration d’une loi de programmation.