Voeux site

Le secteur solaire photovoltaïque attend aussi la « relance »

parue le
Solaire photovoltaïque

©EDF-Agence Rea/Xavier Popy

Au 2e trimestre 2020, près de 176 MW de capacités solaires photovoltaïques ont été raccordées en France aux réseaux d’Enedis et RTE, soit autant qu’au 1er trimestre 2020 malgré le contexte sanitaire(1), selon le think tank France Territoire Solaire(2).

Les raccordements photovoltaïques en France au 2e trimestre 2020

Au 2e trimestre 2020, le nombre d’installations photovoltaïques connectées au réseau a baissé, la crise du Covid-19 ayant impacté l’avancée des travaux de raccordement(3). En puissance, le niveau trimestriel des raccordements photovoltaïques est toutefois similaire à celui du 1er trimestre de l’année, car davantage de grandes installations (plus de 1 MW) ont été raccordées entre début avril et fin juin 2020 (73 MW au total, soit plus de 41% des raccordements photovoltaïques du 2e trimestre).

Le bilan du 2e trimestre pour la filière photovoltaïque est ainsi « meilleur que ce qu’on aurait pu craindre au regard de la crise », constate Antoine Huard, président de France Territoire Solaire. Ce dernier rappelle toutefois que le développement du solaire photovoltaïque au cours des 2 trimestres précédents était déjà ralenti, « loin du rythme qui serait nécessaire pour atteindre les objectifs de la PPE » (20,1 GW de capacités photovoltaïques à fin 2023).

Raccordements d'installations photovoltaïques
Les centrales photovoltaïques de plus de 1 MW comptent pour près de la moitié des capacités solaires photovoltaïques raccordées aux réseaux de RTE et Enedis à fin juin 2020. (©Connaissance des Énergies, d'après France Territoire Solaire)

Si France Territoire Solaire ne dispose pas encore des données de raccordement pour le 3e trimestre 2020, Antoine Huard estime qu'un « effet de rattrapage devrait être observé selon toute vraisemblance, avec le raccordement des projets issus des appels d’offres CRE 4 ». La filière photovoltaïque compte également sur le plan de relance du gouvernement pour accélérer les raccordements, avec entre autres « des mesures en matière de procédures administratives, d’élévation du seuil de l’arrêté tarifaire, et de délivrance des permis de construire ». France Territoire Solaire rappelle que le « stock (de projets) en file d’attente est plus important que jamais » (7,1 GW à fin mai 2020).

Une part « record » dans la consommation électrique française

Au 2e trimestre 2020, la part du solaire photovoltaïque dans la consommation brute d’électricité en France a atteint « un niveau record de 4,78% » selon France Territoire Solaire (contre 3,2% au 2e trimestre 2019). Précisons que cette part a fortement augmenté, du fait de la baisse de la consommation française dans le contexte du confinement (92 TWh au 2e trimestre 2020, soit 13% de moins qu’au 2e trimestre 2019) et de l’injection prioritaire sur le réseau de la production solaire(4).

Couverture de la consommation électrique par le solaire PV
La part du solaire photovoltaïque dans la consommation électrique française varie fortement d'un trimestre à un autre, en fonction de l'ensoleillement saisonnier. (©Connaissance des Énergies, d'après France Territoire Solaire)

Pour rappel, le solaire a compté pour 2,2% de la production nette d’électricité en France métropolitaine en 2019 selon les données du dernier bilan électrique annuel de RTE, ce qui en fait toujours la 3e source renouvelable d’électricité du pays après l’hydroélectricité (11,2%) et l’éolien (6,3%) .

 Mix électrique de la France métropolitaine en 2019
En 2019, le mix de production électrique en France métropolitaine reposait à 81,8% sur 2 filières : le nucléaire et l'hydroélectricité. (©Connaissance des Énergies, d'après RTE)

Sur le même sujet