Newsletters des énergies

L’économie de la fonctionnalité

  • Source : Ademe

La loi de transition énergétique pour la croissance verte, adoptée à l’été 2015, fixe pour objectif de réduire de moitié la consommation d’énergie finale de la France d’ici à 2050 par rapport à 2012 (avec un objectif intermédiaire de 20% de baisse à l’horizon 2030). L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) émet de nombreuses recommandations sur les moyens de réduire cette consommation (en particulier par le biais de la rénovation énergétique des bâtiments).

Dans cet avis publié le 8 janvier, l’Ademe présente « l’économie de la fonctionnalité » qui vise globalement « à changer les modes de production et d'achat pour aller vers plus de sobriété » en se concentrant sur le « juste besoin ». Cette économie de la fonctionnalité désigne ainsi un ensemble d'actions centrées sur « les effets utiles d’une offre, c’est-à-dire les bénéfices apportés aux usagers et à la société plus généralement (par exemple : confort thermique des bâtiments) » tout en limitant la consommation de ressources, notamment énergétiques.

L’Ademe prend l’exemple d’un particulier achetant habituellement une chaudière, puis payant son énergie pour se chauffer. Dans un système relevant de l’économie de la fonctionnalité, un même prestataire pourrait conserver la propriété de la chaudière et fournir l’énergie au particulier. Dans ce cas de figure, « il aurait tout intérêt à assurer une maintenance efficace de la chaudière et à garantir une consommation sobre et économique d’énergie », en veillant au confort thermique de l’usager.

L'économie de la fonctionnalité s’inscrit ainsi « dans une démarche sociale et/ou environnementale » et conduit concrètement à souvent privilégier la location de biens à leur achat. L’Ademe mentionne plusieurs entreprises appliquant ces principes en s’orientant vers un mode plus coopératif. Parmi celles-ci figure Totem Mobi(1), qui propose un service de location de véhicules électriques en libre-service à Marseille et à Montpellier en associant de nombreux acteurs locaux (collectivités, entreprises et commerçants).

Lire l'étude :
Économie de la fonctionnalité
Sources / Notes