Newsletters des énergies

« L’énergie en état de choc » en librairie : extraits

  • Source : La rédaction

L’actualité énergétique est parcourue de nombreux chocs (chute des cours du pétrole, révolution des hydrocarbures de schiste aux États-Unis, transitions énergétiques, crise gazière entre la Russie et l’Ukraine, etc.). Il en découle pour le monde énergétique des défis majeurs aux premiers rangs desquels la lutte contre le changement climatique avec « l’obligation de réussir la COP21 ».

Dans l’ouvrage « L’énergie en état de choc » (éditions Eyrolles) actuellement en librairie, les professeurs Jean-Marie Chevallier et Olivier Pastré partent du constat frustrant que les débats autour de la COP21, « dernière station-service sur l’autoroute du changement climatique », restent principalement confinés entre spécialistes. Ils rappellent que le succès des politiques climatiques passera pourtant en grande partie par « une irréversible inversion des comportements » et déplorent que les avis d’experts qualifiés soient trop peu audibles.

Dans une première partie très pédagogique, les deux auteurs rappellent les chiffres clés de l’énergie dans le monde et les principaux enjeux économiques, environnementaux ou encore en matière de gouvernance. Ils y présentent, énergie par énergie, les problématiques et perspectives des différentes filières. Ils exposent par ailleurs la situation du système énergétique européen qui pourrait connaître d'importantes réformes avec la mise en place d’une « Union de l’Energie », censée renforcer la sécurité d’approvisionnement avec notamment la mise en commun d’infrastructures.

Dans la deuxième partie de l’ouvrage, Jean-Marie Chevalier et Olivier Pastré donnent la parole à douze experts qui exposent tous un « cri d’alarme » spécifique à l’approche de la COP21. Chacun d'entre eux y présente une problématique différente de façon synthétique, donnant des clés de compréhension au grand public : l’état des lieux du changement climatique par Jean Jouzel, la transition énergétique en Europe par Patrice Geoffron, les négociations au sein d’une hypothétique « communauté internationale » par Pascal Boniface, etc.

Cet ouvrage concilie ainsi un état des lieux énergétique au niveau mondial et la présentation des grands enjeux de la Conférence Climat de Paris (30 novembre-11 décembre 2015). Trois critères conditionneront le succès de cette COP21 selon les deux auteurs coordonnant cet ouvrage : le caractère plus ou moins contraignant de l’accord obtenu, le principe de mise en place d’une tarification du carbone et la concrétisation du fonds d’investissement dédié aux pays du Sud.

Nous vous proposons de découvrir à titre exclusif, en cliquant sur l’ouvrage ci-dessous, l’extrait « Des défis géostratégiques » de la première partie et la prise de parole de Pierre Bornard issue de la deuxième partie, intitulée «  Politique énergétique européenne : le codicille qui tue ! ».

« L'énergie en état de choc », sous la direction de Jean-Marie Chevalier et Olivier Pastré, éditions Eyrolles (114 pages)

Lire l'étude :
Livre de Jean-Marie Chevallier sur l'énergie