Les capacités électriques renouvelables dans le monde : statistiques 2019

  • Source : Irena

Le développement des filières renouvelables productrices d’électricité s’est fortement accéléré dans le monde au cours des deux dernières décennies. Les installations mondiales de capacités « renouvelables » (toutes filières confondues) ont avoisiné « 160 GW par an ou plus lors des 4 dernières années » (contre moins de 20 GW durant l'année 2001), constate l’Irena (Agence internationale pour les énergies renouvelables).

Dans le rapport ci-après en anglais, publié fin mars, l’Irena regroupe les données de puissance des filières renouvelables productrices d’électricité entre 2009 et 2018. Ces données sont présentées filière par filière (hydroélectricité avec statistiques séparées sur les STEP, éolien terrestre et offshore, solaire photovoltaïque et thermodynamique, géothermie, biomasse, etc.) et pays par pays. 

Comme dans les éditions précédentes, ce rapport se limite à communiquer des données de puissance sans préciser la production associée. Rappelons ici que les facteurs de charge, qui permettent d'évaluer le volume d'électricité in fine produit, diffèrent d’une filière à une autre (notamment si la production est intermittente ou non) et d’une installation à une autre (en fonction des ressources disponibles).

La base de données de l’Irena constitue toutefois une ressource de référence du fait des très nombreuses statistiques qui y sont compilées et permet d’effectuer un certain nombre d’observations globales, notamment sur l’importance de l’Asie – et de la Chine en particulier – dans le développement des nouvelles capacités renouvelables. Elle permet également de mieux cerner la répartition géographique des différentes filières : 36 pays disposent par exemple de parcs hydroélectriques de plus de 5 GW de puissance installée tandis qu’environ 90% des capacités géothermiques sont réparties entre seulement 9 pays(1).

Lire le rapport  :
Lire le rapport
Sources / Notes
  1. Les États-Unis (2 546 MW à fin 2018), l’Indonésie (1 946 MW), les Philippines (1 928 MW), la Turquie (1 283 MW), la Nouvelle-Zélande (996 MW), le Mexique (951 MW), l’Italie (767 MW), l’Islande (753 MW) et le Kenya (663 MW).