Les politiques énergie-climat de l’Inde après le Covid-19

  • Source : Ifri

En Inde, le charbon(1) a encore compté pour près de 45,3% de la consommation nationale d'énergie en 2019/2020 selon les dernières données gouvernementales(2). Le pays dispose d'importantes réserves de charbon mais affirme sa volonté de développer massivement les énergies renouvelables, avec pour objectif d'installer 450 GW de capacités renouvelables d'ici à 2030 (avec un objectif intermédiaire de 175 GW renouvelables en 2022).

Dans l'étude ci-après publiée le 6 juillet par le Centre Énergie & Climat de l'Ifri, Sanjay Kumar Kar(3) décrit le bouleversement induit par la pandémie de Covid-19 sur le développement économique de l'Inde et ses objectifs énergie-climat : augmentation de la pauvreté, baisse des recettes fiscales limitant les capacités de financement pour des projets durables, etc.

L'Inde a toutefois des « leçons précieuses à tirer de cette période » selon l'auteur, la pandémie ayant entre autres réduit le recours aux centrales à charbon pour la production d'électricité et renforcé la préoccupation autour de la pollution de l'air.

Lire l'étude :
Les politiques énergétiques et climatiques de l’Inde après le Covid-19
Sources / Notes
  1. En incluant le lignite.
  2. Energy Statistics - India 2021, Ministry of Statistics and Programme Implementation.
  3. Sanjay Kumar Kar est Professeur associé au Rajiv Gandhi Institute of Petroleum Technology (RGIPT).

Sur le même sujet