Peut-on recharger un véhicule électrique sur n’importe quelle prise chez soi ?

Recharge voiture électrique

Les conditions de recharge font partie des principales préoccupations des conducteurs de véhicules électriques. (©photo)

Un véhicule électrique ne peut pas être rechargé en toute sécurité sur n’importe quelle prise de courant. Le type de prise et de ligne associée a de plus une incidence sur le temps de recharge. 

Lors d’une recharge, il faut que la batterie du véhicule électrique mais aussi l’installation domestique soient protégées contre les surintensités. A cette fin, les constructeurs intègrent généralement un boitier de contrôle au câble de raccordement. La recharge d’un véhicule électrique sur une prise non protégée reste dans tous les cas à éviter(1).

On distingue essentiellement deux scénarios :

  • la recharge est effectuée sur une prise domestique standard avec terre(2). Si la ligne n’est pas uniquement dédiée à la charge d’un véhicule, il se peut qu’elle ne soit pas munie d’un disjoncteur. Il existe alors un risque de surcharge(3) de cette ligne et il est déconseillé d’utiliser ce type de prise pour recharger régulièrement son véhicule. Si la ligne de la prise est uniquement dédiée à la charge d’un véhicule(4), elle est protégée par un disjoncteur différentiel et la recharge ne présente alors pas de risque. Le temps d’une charge complète sur une prise domestique classique avoisine 8 heures (avec une intensité de 10 A) ;
  • la recharge est effectuée sur une borne murale intelligente installée à domicile (souvent appelée « wallbox »), réservée à cet usage(5). Le contrôle de charge est dans ce cas intégré à la borne. L’intensité de la charge peut être fortement augmentée (16 A et plus) et le temps de charge être réduit à moins de 4 heures.

En habitat individuel, ces deux scénarios sont possibles.

En immeuble collectif, il est nécessaire de disposer d’une borne intelligente pour identifier le demandeur du service et enregistrer l’énergie qui lui est délivrée en vue de sa facturation.

dernière modification le
Sources / Notes

(1) Une ligne domestique délivre généralement un courant d’une intensité de l’ordre de 10 A.
(2) 3 entrées.
(3) Intensité trop élevée.
(4) Câble direct entre le boîtier de fusibles et la prise, sans autre appareil alimenté par cette ligne.
(5) Trois types de prises ont été normalisés, le type 1 pour du courant monophasé, les types 2 et 3 pour des courants mono ou triphasés.

Sur le même sujet