Qu’est-ce qu’un Plan climat-énergie territorial (PCET) ?

Plan Climat Energie Territorial

Introduite par le Plan Climat national de 2004, la démarché des PCET a été rendu obligatoire pour les grosses collectivités territoriales par les lois du Grenelle Environnement. Ici la ville de Lyon. (©photo)

Un Plan climat-énergie territorial (PCET) est un plan d’actions mis en œuvre par une collectivité territoriale ayant pour objectif principal de réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES). Toutes les collectivités de plus de 50 000 habitants(1) en France ont aujourd’hui l’obligation d’adopter un PCET.

Cette démarche vise à impliquer les acteurs locaux dans la lutte contre les émissions de GES. Selon l’Ademe, les collectivités territoriales auraient un impact direct ou indirect sur plus de 50% des émissions nationales de GES : consommation des bâtiments et des équipements publics, politique des déchets, gestion des transports collectifs, distribution d’énergie et d’eau, etc.

Concrètement, un PCET inclut un diagnostic sur l’origine des émissions du territoire (Bilan Carbone) et la présentation des actions envisagées pour les réduire. Il doit présenter des objectifs quantifiés dans le temps qui atteignent a minima les engagements de la France, notamment :

Un PCET doit par ailleurs avoir pour objectif d’améliorer l’efficacité énergétique et de favoriser le développement des énergies renouvelables au sein du territoire.

Chaque territoire mettant en œuvre un PCET doit également présenter des actions visant à anticiper les conséquences attendues à long terme du changement climatique (par la conception d’infrastructures bioclimatiques, la reconversion d’activités du territoire étroitement liées aux conditions climatiques, etc.).

Début 2015, près de 400 collectivités ont publié un PCET selon l’Ademe.