Taxe carbone : opportunités et coûts pour l'économie et les entreprises françaises

  • Source : Coe-Rexecode

« Le principe d'une taxe carbone consiste à faire payer par les agents économiques x euros pour chaque tonne de carbone émise du fait de leur consommation et de leur production ». La mise en place d'une telle taxe impose aux acteurs économiques une plus grande prise en compte de leurs émissions de CO2 et du coût lié. A ce titre et dans le contexte du débat sur la transition énergétique, la fiscalité environnementale fait l'objet de nombreuses discussions en France.

Selon des analyses récentes, une taxe de 49 euros par tonne de CO2 pourrait permettre à la France de réduire ses émissions de 20% à l'horizon 2020, conformément à ses engagements européens. Publiée en septembre 2012, l’analyse de Coe-Rexecode, présente les avantages et les inconvénients d'une taxe carbone domestique. Elle simule l'impact que pourrait avoir une telle taxe appliquée en France ainsi que les conditions nécessaires à l'atteinte de ses objectifs. 

Pour accéder au rapport, cliquer ici.