Un hors-bord à l’aise sur la terre ferme

Iguana 29

L'Iguana 29, prototype amphibie avec une coque en aluminium, est actuellement présenté au salon nautique de Paris. (©Eric Sander/Iguana Yachts)

Le hors-bord Iguana 29 répond à une contrainte centrale de la navigation de plaisance : la difficulté de mettre à l’eau un bateau qui navigue de manière saisonnière. Il est l’une des grandes innovations présentées au salon nautique international qui se tient à Paris jusqu’au 11 décembre.

Un hors-bord mobile à terre

L’Iguana 29 est un hors bord de 8,6 m en apparence classique, conçu par la société Iguana Yachts et designé par l’agence Antoine Fritsch. Ce bateau se distingue pourtant grâce à un train de roulage intégré dans les flancs de sa coque qui lui permet d’être mis à l’eau et de revenir à terre par ses propres moyens.

Concrètement, deux chenilles parallèles au sol permettent la mobilité terrestre du bateau sur terrain mou comme en pente, à vitesse réduite (plafonnée à 8 km/h). L’Iguana 29 est ainsi capable de traverser des bancs de sable sans s’enliser et de remonter les plages sans assistance.

En navigation, les bras soutenant les chenilles se rétractent au sein de cavités de la coque afin d’assurer la continuité de la carène (partie basse de la coque d’un bateau). De cette manière,  les performances du bateau ne sont pas affectées par ce mécanisme. Equipé d’une étrave perce-vague(1), ce hors-bord peut atteindre près de 40 nœuds(2) (plus de 70 km/h). Il peut accueillir 10 passagers à son bord.

Une double motorisation s’adaptant au milieu

Les engins marins (bateau de plaisance, navire de pêche, sous-marin, etc.) font appel à différents modes de propulsion pour se déplacer sur ou sous les mers. Il est, en revanche, plus insolite que l’un d’entre eux dispose d’une double motorisation l’accompagnant sur la terre ferme.

L’Iguana 29 intègre :

  • une motorisation de navigation classique à essence de 300 cv ;
  • une motorisation terrestre auxiliaire avec un petit moteur thermique de 40 cv entraînant un système de pompes hydrauliques. Il est piloté à l’aide d’un simple joystick.

Une version hybride est actuellement en développement avec une motorisation électrique, silencieuse et non polluante, pour se déplacer sur terre.

Outre son design, les développeurs du projet insistent sur l’intérêt pratique de leur innovation qui pourrait permettre de décongestionner les ports. Leur concept a fait l’objet d’un dépôt de brevet au niveau international.

A l’occasion du salon nautique, un hors-bord plus court de 24 pieds (Iguana 24, de près de 7,3 m) est commercialisé sur commande à un coût de 119 000 euros.

 

Vue de la coque et des chenilles de l'Iguana 29 (©2011)

Vue de la coque et des chenilles de l'Iguana 29 (©Eric Sander/Iguana Yachts)

dernière modification le