Un « tournant historique » pour le marché automobile français en 2022

parue le
Marché automobile français en 2022

Les trois voitures les plus vendues en France(1) durant l'année 2022 sont la Peugeot 208 II (88 812 immatriculations), la Dacia Sandero 3 (64 293) et la Renault Clio V (64 012).

En 2022, le nombre d’immatriculations de voitures particulières neuves en France a chuté de 7,8% par rapport à 2021 (et de 19,5% pour les véhicules utilitaires de moins de 5,1 tonnes), selon les derniers chiffres du cabinet AAA Data et de la Plateforme française de l'automobile (PFA)(2).

Le plus bas niveau depuis 1974

Avec 1 529 035 voitures particulières neuves mises en circulation dans le pays l'an dernier (auxquels s'ajoutent 348 072 véhicules utilitaires légers), « 2022 enregistre les volumes les plus faibles jamais atteints depuis 1974 » (1,524 million), souligne AAA Data qui qualifie cette évolution de « tournant historique » pour le marché français des voitures neuves.

François Roudier, porte parole de la Plateforme française de l'automobile, explique que la filière « n'arrive pas à faire face à la demande », compte tenu des nombreuses contraintes pesant sur elle : disponibilité des composants électroniques, hausse des matières premières, difficultés de livraison renforcées par la guerre en Ukraine, etc. Le marché de l'occasion souffre également de ce marché « extrêmement contraint » et de la pénurie de véhicules neufs liée à la chute de production durant la crise du Covid-19 : en 2022, près de 5,2 millions de voitures ont changé de propriétaire en 2022, soit une baisse de 13,5% par rapport à 2021.

AAA Data estime que les différentes contraintes ayant affecté le marché automobile en 2022 « ne disparaitront sans doute pas en 2023 » qui pourrait encore être « une année tendue » pour le marché automobile des voitures neuves. « Après une année 2020 marquée par le Covid, puis une année 2021 de pénurie de semi-conducteurs, 2022 acte l’entrée dans une nouvelle norme de marché : un marché qui, structurellement, ne progresse plus et auquel les constructeurs vont s’adapter en continuant d’augmenter leurs prix et en réorientant leur production sur des modèles qui répondent aux nouvelles contraintes environnementales », précise Marie-Laure Nivot, responsable Intelligence Marchés au sein d'AAA DATA.

Nombre de voitures particulières neuves immatriculées en France en 2022

Une progression de l'électrification du parc automobile français

Parmi les faits marquants de 2022, AAA Data souligne « que la part des véhicules électriques a dépassé celle des motorisations diesel en France (en fin d'année), alors que ces dernières représentaient encore 3/4 des ventes en 2008 ».

La part de marché des voitures particulières tout électriques s'est en effet élevée à 16%, contre 14% pour le diesel au mois de décembre 2022. Sur l'ensemble de l'année, les véhicules tout électriques ont dépassé le cap des 200 000 unités mises en circulation (203 121), ce qui correspond à 13% de l'ensemble des immatriculations de voitures particulières neuves en 2022 (contre près de 10% en 2021)(3).

Précisons que les immatriculations de voitures particulières tout électriques ont progressé d'environ 25% tandis que celles de véhicules hybrides rechargeables (davantage liées aux commandes de sociétés) ont reculé de près de 10% en 2022 (par rapport à 2021).

Progression des véhicules électriques dans le marché automobile français

Sources / Notes
  1. Le marché automobile français, PFA, janvier 2023.
  2. La marque Stellantis arrive en tête des groupes ayant vendu le plus de voitures particulières neuves en 2022, principalement grâce à sa marque Peugeot (26 609 immatriculations, soit 16,83% du marché), qui arrive toutefois derrière la marque Renault (26 787 immatriculations, 16,94% du marché).
  3. Selon la PFA et AAA Data, 17 005 Tesla Model 3 ont en particulier été mises en circulation en 2022, ce qui en fait le 23e véhicule du marché automobile (1,1% des immatriculations de voitures particulières neuves en 2022).

Sur le même sujet