Newsletters des énergies

Une fleur photovoltaïque à orientations multiples

Smartflower

La Smartflower est fabriquée en Autriche. (©EDF ENR Solaire)

Une filiale d’EDF ENR a présenté en mars dernier un nouveau générateur photovoltaïque à l’aspect insolite, proche du parasol. Après la présentation dans cette rubrique d’un arbre composé de panneaux photovoltaïques en Israël, voici la « Smartflower ».

Une orientation suivant la trajectoire du Soleil

La Smartflower d’EDF ENR Solaire se compose de 18 « pétales » photovoltaïques, chacun d’entre eux étant constitué de 40 cellules monocristallines. Au total, cette unité de production dispose d’une surface photovoltaïque de 18 m2. Sa puissance atteint 2,31 kWc. A titre indicatif, cette installation pourrait fournir en une heure de production à cette puissance maximale (plein soleil) l’électricité nécessaire à un cycle de machine à laver.

L’ensoleillement étant par nature intermittent (jour/nuit) et aléatoire (nuages), il convient de prendre en considération la production réelle de ces « fleurs » pour déterminer leur apport potentiel aux habitations, entreprises et collectivités locales au sein desquelles elles pourraient être installées. Précisons que les « trackers » de ces Smartflowers leur permettent de suivre la course du Soleil selon un double axe horizontal et vertical, ce qui permet selon le constructeur d’augmenter leur production de 30% à 40% par rapport à un panneau photovoltaïque fixe de même surface, installé par exemple sur une toiture.

Selon les estimations d’EDF ENR, une Smartflower installée à Lyon pourrait ainsi produire en moyenne 3 400 kWh par an (avec un facteur de charge de 16,8%), soit l’équivalent d’environ un tiers des besoins en électricité d’une maison de 70 m2 avec chauffage électrique(1).

Une orientation esthétique

La Smartflower a entre autres vocation à développer l’autoconsommation électrique des ménages en proposant une alternative aux toitures photovoltaïques. Elle se branche au tableau électrique du bâtiment à alimenter et dispose d’un onduleur préinstallé dans le carénage de la fleur. Cette structure de 700 à 900 kg (selon la fixation au sol) peut ainsi être déplacée d’un point de consommation à un autre.

Le générateur mobile se déploie automatiquement au lever du Soleil et se referme automatiquement à son coucher. En cas de vent supérieur à 53 km/h, la Smartflower se rétracte en position de sécurité. Un système d’auto-nettoyage facilite également son entretien.

Le constructeur met ainsi en avant ses atouts pratiques… ainsi que son esthétisme : le fabricant propose 8 coloris pour le pied central (allant du fuchsia au safran) pour espérer séduire des clients, notamment en France où le syndrome Nimby est traditionnellement fort. La Smartflower est commercialisée en France à partir de 15 000€, son prix variant en fonction de la configuration du terrain.

Orientations de la Smartflower

Évolution de la Smartflower au cours de la journée (©EDF ENR Solaire)

parue le
Sources / Notes

(1) Le moment de production ne correspondant toutefois pas nécessairement à celui de la consommation.

Site dédié à la Smartflower