Une nouvelle voiture « à hydrogène » lancée au Japon

Voiture à hydrogène Honda

Honda a débuté ses travaux de R&D sur les véhicules à pile à combustible dès la fin des années 1980. Ici, la Clarity Fuel Cell présentée au salon de Genève en mars 2016. (©Honda)

Le constructeur automobile japonais Honda a commencé à commercialiser le 10 mars sa berline à pile à combustible « Clarity Fuel Cell » au pays du Soleil-Levant. Ce véhicule devrait arriver sur les marchés européen et américain d’ici à fin 2016. Présentation.

Un système de propulsion plus compact

La « Clarity Fuel Cell » d’Honda est une berline 5 places uniquement propulsée à partir d’hydrogène. Combiné à de l’oxygène au sein d’une pile à combustible, cet hydrogène permet de produire de l’électricité pour alimenter un moteur électrique de 130 kW de puissance (177 cv) associé à une batterie lithium-ion.

La pile à combustible de cette berline, située sous son capot, se distingue par sa compacité. Elle est un tiers plus petite que celle intégrée dans le précédent modèle « FCV » (pour « Fuel Cell Vehicle ») d’Honda, la FCX Clarity. Sa taille se rapproche désormais de celle d’un moteur V6 et le groupe propulseur/batterie de la Clarity Fuel Cell occupe un espace comparable à celui du couple moteur/transmission d’un véhicule thermique. C’est ce gain d’espace qui permet à la nouvelle berline d'Honda de transporter 5 personnes alors que la concurrente « Mirai » du groupe Toyota, autre constructeur en pointe en matière de mobilité « hydrogène », ne comporte que 4 places(1).

Compte tenu de son mode de propulsion, la Clarity Fuel Cell n’émet pas de gaz à effet de serre lors de son utilisation mais la production d’hydrogène en amont peut pour sa part entraîner des émissions de CO2, comme dans le cas du procédé le plus répandu de vaporeformage de combustibles fossiles. Pour rappel, il existe une autre technologie moins mature de voitures « à hydrogène » qui consiste à utiliser ce combustible directement dans un moteur thermique spécifique.

Une autonomie de 750 km

Au-delà de sa compacité, la pile à combustible de la Clarity Fuel Cell se démarque par son rendement, le meilleur au monde selon Honda. La nouvelle berline dispose d’un réservoir de stockage de 141 litres d’hydrogène à haute pression (700 bar) situé au niveau de son coffre. Ce système confère à la Clarity Fuel Cell une autonomie annoncée d’environ 750 km bien supérieure(2) à celle des véhicules électriques de cette gamme (environ 500 km dans le cas de la voiture électrique Tesla Model S).  

Le réservoir d’hydrogène peut être rechargé en environ 3 minutes selon Honda. Reste à déployer des stations de recharge sécurisées dans les zones qui en sont actuellement dépourvues (un déploiement de ces véhicules est entre autres envisageable en Californie).

Un prix encore peu accessible

La commercialisation de la Clarity Fuel Cell vient d’être lancée au Japon mais Honda souhaite se concentrer la première année sur les ventes en « leasing »(3) auprès d’entreprises, de collectivités locales ou encore du ministère japonais de l’environnement avec un objectif de 200 véhicules commercialisés (aux environ de 100 000 yens par mois, soit près de 800 euros). Sur la base de ces retours, Honda commencera ensuite les ventes auprès des particuliers. Il est prévu que cette berline soit commercialisée en Europe ainsi qu’aux États-Unis d’ici à fin 2016.

Le prix du véhicule reste à l’heure actuelle un des freins à son développement à grande échelle : il est actuellement fixé à 7,66 millions de yens (soit un peu plus de 61 000 euros). Le PDG d’Honda a toutefois déclaré souhaiter fortement diminuer ce prix, avec l’objectif de vendre cette berline au même tarif que les véhicules « hybrides » de cette gamme à l’horizon 2025. Précisons que le Japon encourage fortement cette filière depuis plusieurs années, dépassant la Californie et l’Allemagne dans ce domaine. Le Premier ministre Shinzo Abe a estimé qu’un marché de 1 000 milliards de yens (soit 8 milliards d’euros) par an était accessible d’ici à 2030.

dernière modification le
Sources / Notes
  1. Commercialisée depuis fin 2014, la Mirai a fait l’objet de plusieurs milliers de commandes mais seules quelques centaines d’exemplaires ont été livrées à ce jour dans le monde.
  2. Cette autonomie est environ 30% plus élevée que les précédents véhicules commercialisés. Elle est ici indiquée dans des conditions « standard », l’autonomie pouvant varier en fonction de la température ambiante, du trafic ou encore de la conduite du conducteur.
  3. Jouissance du véhicule avec paiement échelonné.

 

Site de Honda au Japon