Utilisation et gestion des interconnexions électriques en 2012

  • Source : CRE

En 2012, le solde français des échanges d’électricité aux frontières est exportateur net à hauteur de 44 TWh, soit l’équivalent de 15% de la consommation électrique nationale. La France a toutefois également besoin d’importer de l’électricité lors des périodes de pointe de consommation.

Le caractère « thermosensible » du pays s’est particulièrement fait sentir lors de la vague de froid de février 2012. L’appel de puissance électrique avait alors atteint au niveau national un pic de 102 GW.

La CRE (Commission de Régulation de l’Énergie) analyse en détail l’impact des interconnexions électriques, notamment sur les prix finaux et l’intégration des énergies éolienne et photovoltaïque. Au niveau européen, l’objectif est d’achever le marché intérieur de l’énergie d'ici à fin 2014. Cet objectif nécessite d'identifier les mécanismes de gestion les plus efficaces pour utiliser les interconnexions existantes et planifier de nouvelles infrastructures.

Lire l'étude  :
Utilisation et gestion des interconnexions électriques en 2012