Newsletters des énergies

Prix de l’électricité : qu’est-ce que le TURPE ?

TURPE

Pylône treillis dans un champ au crépuscule (©médiathèque RTE)

Le TURPE (Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité) constitue la part de la tarification électrique destinée à couvrir les charges des gestionnaires des réseaux publics de transport (RTE) et de distribution (ERDF et entreprises locales de distribution). Fixé par la CRE, son coût varie selon la typologie des clients(1), il est donc plus adapté de parler des TURPE, également qualifiés de « tarifs d’accès aux réseaux ».

Ceux-ci ont été mis en place en France en 2000, dans le cadre de la libéralisation du marché électrique européen qui a imposé à EDF de séparer ses activités de production, de transport et de distribution d’électricité. RTE et ERDF assurent désormais l’exploitation, le développement et l’entretien des réseaux auxquels producteurs et consommateurs doivent avoir un accès non discriminatoire.

Les TURPE sont fixés selon 4 grands principes :

  • la péréquation géographique : les tarifs d’accès sont identiques sur l’ensemble du territoire français ;
  • le « timbre poste » : les tarifications sont indépendantes de la distance parcourue par l’électricité ;
  • la couverture des coûts engagés par les gestionnaires (maintenance ou enfouissement des lignes, raccordements aux réseaux, relève des compteurs, etc.) ;
  • l’horo-saisonnalité : les tarifs varient selon les saisons, jours et heures.

Le TURPE s’appliquant aux particuliers compose environ 1/3 du montant de leur facture d’électricité.

La 4e révision des tarifs d'accès aux réseaux (TURPE 4) est entrée en vigueur en août 2013 et doit s’appliquer jusqu’en 2016(2). La CRE ajuste également chaque année le montant des TURPE(3), notamment pour tenir compte de l'inflation.

dernière modification le
Sources / Notes

(1) Le TURPE est plus important pour un consommateur résidentiel que pour une grande entreprise qui n’utilise que le réseau de transport.

(2) Le montant des TURPE est toutefois ajusté annuellement au 1er août pour tenir compte de l’inflation et du niveau réel des charges des gestionnaires.

(3) Ceux-ci sont soumis aux ministres en charge de l’économie et de l’énergie avant publication au Journal officiel.

Tarifs d’accès au réseau et prestations annexes, CRE

Présentations des TURPE 4, RTE