Newsletters des énergies

Qu’appelle-t-on les condensats de gaz naturel ?

Traitement de condensats

Site de traitement des condensats de Surgut en Russie (©Gazprom)

Les condensats de gaz naturel sont des hydrocarbures liquides récupérés lors de l’extraction de gaz en tête de puits : la diminution de pression et de température en surface provoque une condensation de certains des hydrocarbures les plus lourds du gisement gazier (d’où leur nom).

Les condensats de gaz naturel sont des hydrocarbures constitués de molécules comportant 5 à 15 atomes de carbone (par exemple le pentane et l’octane). Ils ont des caractéristiques proches du naphta. On peut distinguer :

  • les condensats légers (de type C5 à C10, c’est-à-dire ayant 5 à 10 atomes de carbone par molécule) ;
  • les condensats lourds (jusqu’à C15).

Les condensats sont assimilés à une forme de pétrole léger de haute valeur. Ils peuvent toutefois être délicats à traiter car les raffineries sont souvent conçues pour raffiner des hydrocarbures plus lourds. Ils sont aujourd’hui principalement utilisés comme matières de base pour l’industrie et comme composés de fluidification lors de la production d’essence.

Les condensats sont parfois appelés « liquides de puits de gaz naturel ». Ils font partie des « liquides de gaz naturel » qui incluent généralement aussi les gaz de pétrole liquéfiés (GPL) dans les diverses classifications.

Précisons que les condensats de gaz naturel sont souvent comptabilisés avec le pétrole brut dans les bilans de production nationaux sauf dans les pays de l’OPEP.