Des contrats signés par Emmanuel Macron en Serbie, un protocole d'accord dans la géothermie profonde

  • AFP
  • parue le

Après le contrat obtenu par Vinci l'an dernier pour la concession de l'aéroport de Belgrade, Emmanuel Macron a signé pendant sa visite en Serbie plusieurs accords commerciaux, notamment pour les groupes Suez et MBDA.

Le groupe MBDA a conclu un contrat pour fournir à la Serbie des missiles Mistral. En outre a été signé un accord de principe avec Thales pour l'acquisition de 7 radars GM-200.

Comme annoncé en 2017, le groupe de gestion de l'eau et des déchets Suez a signé un contrat remporté, avec son partenaire japonais Itochu, pour la fourniture de chaleur par un centre de traitement des déchets, qui représentera 10% des besoins de Belgrade. Ce marché représente 300 millions d'euros, a précisé lundi le président serbe.

Schneider Electric, qui a conclu un accord de coopération avec l'université de Belgrade, a indiqué vouloir poursuivre le développement du groupe en Serbie et y doubler ses effectifs déjà fort d'un millier de personnes.

Une déclaration d'intention sur le métro de Belgrade a également été faite. Un consortium chinois est aussi en lice pour ce marché.

Emmanuel Macron a aussi tenu à mettre en valeur le contrat de Vinci pour l'aéroport de Belgrade, en dévoilant une plaque à son honneur sur le tarmac dès son arrivée lundi.

"C'est un très gros investissement sur la durée du contrat de concession (25 ans), de 700-750 millions d'euros", a précisé le PDG du groupe Xavier Huillard en assistant à la cérémonie.

"C'est le plus gros investissement français de l'histoire en Serbie, et c'est même le deuxième de l'histoire après Fiat". "Entre les 500 millions qu'on a payés" (à la signature pour obtenir la concession) et les 700 millions d'investissement, c'est un énorme investissement français", a-t-il souligné.

Vinci compte doubler la taille du terminal, construire une nouvelle piste et tripler la surface de parking. Avec cet investissement, la France a été l'un des plus gros investisseurs mondiaux en Serbie l'an dernier.

La France et la Serbie ont aussi signé un protocole d'accord pour le développement de projets de géothermie profonde en Voïvodine, et les groupes Akuo Energy et IEL pour le développement d'un parc éolien dans cette immense plaine du nord de la Serbie.

Ajouter un commentaire