Newsletters des énergies

Gaz : bilan prévisionnel pluriannuel 2016-2035

  • Source : GRTgaz

En 2015, la consommation française de gaz a atteint 461 TWh, près de 53% de cette demande provenant des bâtiments résidentiels et tertiaires, 36% de l’industrie et 11% de la production d’électricité(1). Hors variations climatiques, elle a baissé de près de 9,4% par rapport au niveau de 2007 en raison du contexte économique mais aussi des mesures de maîtrise de la consommation.

Dans ce document publié le 27 octobre, les différents gestionnaires des réseaux de transport et de distribution du gaz en France (GRDF, GRTgaz, SPEGNN(2) et TIGF(3)) exposent les perspectives d’évolution de la consommation de gaz et de la production de gaz dit « renouvelable » en France à l’horizon 2035. Ils sont tenus par la loi de transition énergétique pour la croissance verte d'établir tous les deux ans un tel bilan prévisionnel.

Dans le scénario de référence (« en ligne avec les objectifs de la programmation pluriannuelle de l’énergie »), il est estimé que la consommation de gaz en France pourrait atteindre 385 TWh en 2035 (les différents scénarios présentés situent cette consommation entre 336 TWh et 516 TWh), soit 19,7% de moins qu’en 2015. Cette réduction résulterait principalement des gains attendus en matière d’efficacité énergétique et du déploiement d’équipements plus performants.

Les gestionnaires de réseaux estiment toutefois que le gaz, dont ils rappellent qu’elle est l’énergie fossile la moins émettrice de gaz à effet de serre, devrait voir de nouveaux usages se développer fortement : gaz carburant pour véhicules, méthanisation, power-to-gas, etc. En matière de mobilité, le gaz naturel pour véhicules (GNV) n’est par exemple consommé à l’heure actuelle que par environ 14 000 véhicules en France mais le nombre de ces derniers pourrait s’élever à près de 511 000 unités en 2035 selon le scénario de référence.

Pour rappel, la PPE qui a été publiée fin octobre, fixe entre autres pour objectif de faire baisser la consommation de gaz en France de 15,8% en 2023 par rapport à 2012 et de porter la part du gaz « renouvelable » à 10% de la consommation de gaz en France à l’horizon 2030.

Lire l'étude :
Perspectives du gaz en France
Sources / Notes
  1. Le gaz naturel comptait pour près de 4% de la production électrique française en 2015, loin devant les énergies fossiles, le charbon (1,6%) et le fioul (0,6%).
  2. Le SPEGNN regroupe 29 entreprises locales de distribution (ELD) de gaz. Celles-ci assurent la distribution de 5% du gaz consommé en France.
  3. TIGF (Transport Infrastructures Gaz France) gère le réseau de transport de gaz dans la zone du grand Sud-Ouest et dispose de 24% des capacités françaises de stockage du gaz.

Site de GRTgaz