L’AIEA appelle à plus de sûreté et de transparence

Brève
parue le 24 juin 2011

Les participants à la conférence ministérielle des Etats membres de l’AIEA sur la sûreté nucléaire (20 juin-24 juin) se sont accordés à Vienne sur l'importance de renforcer l’agence internationale dans ses missions. Son directeur, Yukiya Amano, a plaidé pour une intensification des contrôles par l’AIEA et une extension du rôle de l’agence dans la diffusion d’informations au public. Plus de trois mois après l’accident de Fukushima, certains pays comme la Russie se sont d'ailleurs prononcés pour que les normes de l’AIEA deviennent obligatoires.