Energias de Portugal avance son objectif de neutralité carbone avec un nouveau plan d'investissements

  • AFP
  • parue le

Le groupe électricien Energias de Portugal (EDP) a dévoilé jeudi un plan d'investissements de 24 milliards d'euros d'ici 2025, axé principalement sur les renouvelables et plusieurs projets d'"hydrogène vert", ce qui lui permettra d'anticiper son objectif de neutralité carbone à 2030.

EDP "souhaite devenir totalement vert en 2030, anticipant de 20 ans son objectif pour atteindre la neutralité carbone", a annoncé le patron du groupe portugais, Miguel Stilwell de Andrade, en présentant sa stratégie pour la période 2021-2025.

"C'est l'un de nos plans les plus ambitieux et il nous permettra de rester leaders dans la transition énergétique", a-t-il souligné alors que, fin 2020, EDP produisait déjà 74% de son électricité à partir d'énergies renouvelables.

D'ici 2025, le groupe va consacrer une part de 80% du plan de 24 milliards d'euros à des projets dans "l'éolien, le solaire, l'hydrogène vert et le stockage d'énergie", surtout en Europe et aux Etats-Uni.

Le groupe prévoit notamment de doubler sa capacité de production d'énergie solaire et éolienne, ainsi que de concrétiser une vingtaine de projets d'hydrogène vert qui sont actuellement à l'étude.

EDP, qui intègre le consortium européen H2Sines, avait déjà annoncé la semaine dernière la création de deux nouvelles branches pour développer la production et le stockage d'hydrogène vert, notamment depuis le port de Sines (sud-ouest), où il a récemment fermé une centrale thermique qui était un des plus gros émetteurs de CO2 du Portugal.

"L'hydrogène vert", produit à partir d'énergies renouvelables, est présenté comme le carburant de demain, capable d'éviter à terme l'émission de tonnes de CO2 chaque année.

L'électricien, dont l'actionnaire principal est le groupe étatique chinois China Three Gorges, avait présenté mercredi des bénéfices en forte hausse en 2020 par rapport à l'année précédente, à 801 millions d'euros, grâce à une croissance de l'activité de la production des énergies renouvelables et à la cession de plusieurs actifs.

EDP, qui va continuer de céder des actifs pour se recentrer sur les renouvelables, prévoit des bénéfices supérieurs à un milliard d'euros en 2023 et d'accorder "un dividende attractif" à ses actionnaires, supérieur à 0,19 euro, que le groupe prévoit de verser cette année, a indiqué son président.

lf/tsc/nth

Ajouter un commentaire