Newsletters des énergies

Des hydroliennes fluviales sur le Rhône fin 2019...

Hydrolien et hydroélectricité

La centrale hydroélectrique de Génissiat produit environ 1,7 TWh par an selon CNR. Les hydroliennes seront installées en aval de ce barrage. (©Camille Moirenc/photothèque CNR)

La Compagnie nationale du Rhône (CNR), concessionnaire du fleuve, se présente souvent comme « le premier producteur d’énergie exclusivement renouvelable » en France. Historiquement connu pour son activité hydroélectrique, elle développe également d’autres filières renouvelables autour du fleuve : éolien, solaire photovoltaïque et bientôt hydrolien…

Les hydroliennes visent traditionnellement à transformer l’énergie cinétique des courants marins en électricité. Des prototypes de plus faible puissance ont également été testés dans des fleuves, notamment à Orléans. La société grenobloise HydroQuest, « leader mondial » du marché émergent de l'hydrolien fluvial, a depuis plusieurs années pu « étudier et améliorer l'ensemble de son système » (fonctionnement de l'hydrolienne, flotteurs de la barge, système de grille autonettoyant, etc.), indique son président Jean-François Simon.

« La bataille porte désormais sur la réduction des coûts de production », tant grâce aux innovations qu'aux économies d'échelle, indique-t-il, en fournissant une fourchette large comprise « entre 50 €/MWh et 150 €/MWh selon les sites », qui sont limités par la vitesse nécessaire des courants. Les sites potentiels pour développer l'hydrolien fluvial sont « peu nombreux en France » selon HydroQuest, compte tenu des nombreux équipements existants sur les fleuves. La société devrait ainsi, pour ce marché, principalement se développer dans les pays émergents.

CNR prévoit pour sa part d’installer 39 hydroliennes fluviales à l’aval du grand barrage hydroélectrique de Génissiat dans l’Ain. Ce projet a été retenu dans le cadre de l’appel à projets « Énergies renouvelables en mer et fermes pilotes hydroliennes fluviales » lancé par l’Ademe en 2016(1). La moitié des 12 millions d’euros d’investissement du projet doit être financée par l’agence (dont un tiers sous forme de subventions et deux tiers d’avances remboursables).

Présentation en images du projet.