Newsletters des énergies

Avertissement par tract avant le bombardement des camions-citernes de l'EI

  • AFP
  • parue le

Les chauffeurs de 116 camions-citernes du groupe Etat islamique bombardés dimanche par les avions américains en Syrie avaient été avertis par des tracts juste avant l'opération, selon le Pentagone. "Sortez maintenant de vos camions, fuyez-les", mettait en garde le tract qui a été présenté mercredi à la presse par le Pentagone. Il comportait également la photo d'un avion de combat piquant sur deux camions-citernes.

Ce tract a été largué 45 minutes avant les frappes, a précisé le colonel Steve Warren, un porte-parole militaire américain s'exprimant depuis Bagdad par vidéoconférence. Les chauffeurs étaient "probablement juste des civils" et non des jihadistes. "Nous ne sommes pas là pour tuer des civils, nous sommes là pour stopper" le groupe Etat islamique, a-t-il dit.

Les Etats-Unis ont décidé d'intensifier leurs frappes contre l'activité pétrolière du groupe Etat islamique, qui génère environ 1 million de dollars par jour, selon le Pentagone. La coalition internationale menée par les Etats-Unis vise les activités pétrolières depuis le début de sa campagne contre l'EI mais un renforcement a été décidé à cause de leur faible efficacité jusqu'à maintenant, a expliqué le colonel Warren.

"Nous avons constaté que la plupart de nos frappes avaient une efficacité minimale", a-t-il dit. La nouvelle campagne a été baptisée "Tidal Wave II", en référence à l'opération "Tidal Wave" menée par l'aviation alliée pendant la Seconde guerre mondiale contre des raffineries en Roumanie, pour diminuer les ressources pétrolières des puissances de l'Axe.


Ajouter un commentaire