Changement climatique : l'Australie approuve l'extension controversée d'une mine de charbon

  • AFP
  • parue le

L'Australie a approuvé jeudi l'extension controversée d'une mine de charbon conformément à son objectif de continuer à répondre à une hausse de la demande et en dépit des appels à réduire ses émissions de carbone.

La ministre de l'Environnement, Sussan Ley, a donné son feu vert à l'extension de la mine de charbon Vickery, près de Sydney, par la compagnie Whitehaven Coal. Cette annonce intervient une semaine après la décision du gouvernement conservateur de poursuivre l'exploitation des mines de charbon pour l'export afin de répondre à une demande étrangère en hausse.

De plus en plus de voix s'élèvent dans le pays et à l'étranger pour demander à Canberra de fixer des objectifs plus ambitieux en matière de lutte contre le changement climatique. Les dirigeants de 196 pays se réuniront du 31 octobre au 12 novembre à Glasgow (Écosse) pour la conférence mondiale sur le climat (COP26). Dans sa décision, Mme Ley a estimé "que cette approbation est conforme aux engagements de l'Australie dans le cadre de l'accord de Paris". Le Japon, la Corée du Sud et Taïwan pourraient être d'éventuels clients pour ce charbon, selon elle.

Cette mine a suscité la controverse en Australie notamment en mai, quand huit adolescents ont remporté une importante victoire judiciaire. Un juge a reconnu que cette extension aurait des conséquences sur leur santé et leur bien-être tout en rejetant leur demande d'injonction à arrêter le projet purement et simplement. "Le ministre a le devoir de prendre des mesures raisonnables pour éviter de causer des dommages corporels aux enfants lorsqu'il décide... d'approuver ou non le projet d'extension", avait estimé le juge Mordy Bromberg.

Mme Ley a assorti l'exploitation de la mine à un certain nombre de conditions. Elle devra notamment garantir la protection des espèces menacées vivant dans la région et dans les rivières voisines.

L'Australie est un des principaux exportateurs d'énergies fossiles au monde. Les récents incendies, la sécheresse et les cyclones d'une rare intensité qui ont frappé le pays sont, selon des scientifiques, aggravés par le changement climatique. Selon cette étude, publiée par la revue Nature, 89% des ressources mondiales de charbon et 95% du charbon australien doivent être sanctuarisées pour avoir 50% de chance de remplir l'objectif de limitation du réchauffement climatique à 1,5°C par rapport aux niveaux de la période préindustrielle.

Commentaires

sirius

Information complémentaire
Allemagne /2021 / stat officielle
charbon 27 °/° de la production électrique
éolien 22 °/°

Serge Rochain

Sirius fait partie de ces zozos qui croient convaincre du bien fondé de ses allégations en écrivant simplement "stat officielle" comme s'il suffisait qu'il l'affirme pour que cela devienne officiel. Un honnête contributeur au forum donnerai la référence de la source afin que chacun puisse aller en vérifier l'authenticité. D'autant plus que nous ne somme qu'en septembre de 2021 alors pour les stats de l'année il faudra encore attendre quelques mois surtout s'agissant de renouvelables les % des productions sont très variables dans l'année. Néanmoins, une estimation peut être faite à mi parcours arrêtée au mois de juin. Cette estimation nous donne 41,4% pour le renouvelable et 26,2% cumulant charbon et lignite tel qu'on peut le voir sur un des graphique issu du BMWi (le Bureau des statistiques du Ministère de l'énergie en Allemagne. Vous verrez sur ce document tous les graphiques que vous pouvez imaginer, et désirer, relatifs à l'évolution des différents paramètres en rapport avec la production d'électricité en Allemagne depuis 1990 mais surtout intéressants, à mon avis avec la façon dont tout cela a évolué depuis l'arrêt de la moitié du parc nucléaire du pays au lendemain de l'accident de Fukushima, point de départ de la haine des Sirius et autres nucléophiles contre l'Allemagne. Et vous serez surpris de voir, contrairement à ce que claironnent les nucléophiles, que tant la part du nucléaire que celle du charbon ont diminué régulièrement depuis 2011, et aussi que le gaz est aujourd'hui à la même hauteur qu'en 2011 et n'a donc pas augmenté mais que les renouvelables sont effectivement monté en flèche. C'est ici :
https://www.cleanenergywire.org/factsheets/germanys-energy-consumption-…

Agnès de la Ro…

Merci pour ce lien avec des graphiques très éloquents qui montrent bien le développement intense des ENR outre-Rhin et au contraire la baisse des énergies temporaires et nuisibles.
De quoi remettre un peu d'ordre dans la désinformation ambiante.

Francois Longatte

bonsoir,

exact, environ 45% d'ENR.
Ce qui va être compliqué est l'arrêt des 7 centrales nucléaires encore en service avec un facteur supérieur à 82%!
Le bilan commence le premier janvier 2022, puis 2023.
Il sera construit une centrale fioul pour remplacer une des centrales nucléaires ..... 3 autres au gaz.

a voir si bon pour le climat.....

https://allemagne-energies.com/tag/production-delectricite/

Rochain

L'efficacité de la trategie energiwende s'apprécie dans la durée, d'années en années et pas sur un trimestre.
Et un peu favorable premier trimestre 2021, ne permet pas de prédire que l'année 2022 sera défavorable comme si la courbe passée témoignait que l'Allemagne est sur une pente défavorable.
Bien sur c'est le rêve des nucleophiles qui ne pardonnent pas l'impardonable abandon du nucléaire par l'Allemagne.
Il est plus que tendancieux de dire que ça va être difficile d'arrêter les derniers réacteurs nucléaire. Cela rejoint toutes les calomnies que l'on a vu et entendu sur la faillite énergétique immédiate de l'Allemagne en 2011 suite à l'arrêt en moins de deux mois de la moitié de leur parc nucléaire, faillite que l'on attend toujours et régulièrement annoncée comme imminente depuis plus de 10 ans.
Nous ne faisons de notre côté que cumuler les retards pour satisfaire sans doute à un électora dont vous êtes représentatif, dopé aux bienfaits du nucléaire qui règne en France dans partage depuis 60 ans mais qui voit avec inquiétude se rapprocher un concurrent qui commence à lui tailler des croupieres.
Même si les pouvoir publiques tentent par tous les moyens d'empêcher sa progression il finira par gagner parce que c'est le meilleur des compétiteurs.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Suggestion de lecture