COP26 : à Glasgow, 5 pays européens dont l'Allemagne appellent à ne pas inclure le nucléaire dans la « taxonomie verte »

  • AFP
  • parue le

Les ministres de cinq pays européens ont estimé jeudi à la COP26 que l'énergie nucléaire était "incompatible" avec les critères de la liste des investissements considérés comme "durables" actuellement élaborée par l'UE.

La Commission européenne doit proposer avant la fin de l'année une liste des énergies considérées comme vertueuses pour le climat, dite "taxonomie verte". Cette classification ouvrira l'accès à la finance verte, donnant un avantage compétitif crucial aux filières reconnues.

"L'énergie nucléaire est incompatible avec le principe de non-préjudice significatif de la taxonomie européenne", assurent dans une déclaration commune les ministres de l'Environnement d'Allemagne, d'Autriche, du Danemark, du Luxembourg et du Portugal, rendue publique à l'occasion de la conférence sur la climat qui se tient à Glasgow. "Nous reconnaissons le droit souverain des États membres de se décider en faveur ou contre l'énergie nucléaire dans le cadre de leurs systèmes énergétiques nationaux. Mais nous craignons qu'inclure l'énergie nucléaire dans la taxonomie affecterait durablement son intégrité, sa crédibilité et donc son utilité", écrivent-ils.

Ils estiment que cette classification pourrait notamment inquiéter certains investisseurs et que "ces voix du marché doivent être entendues". "Nous exhortons la Commission européenne à ne pas mettre en danger la voie courageuse qu'elle a prise pour faire de l'Union européenne le premier marché pour la finance durable", écrivent-ils.

Dix États de l'UE emmenés par la France avaient publié mi-octobre une tribune soutenant le nucléaire. D'autres pays comme l'Allemagne, l'Autriche ou le Luxembourg se disent opposés, épinglant le problème du stockage à très long terme des déchets radioactifs. Mais Berlin avait semblé ouvrir mi-octobre la voie à un compromis.

Berlin doit avoir achevé en 2022 sa sortie du nucléaire, décidée en 2011 après la catastrophe de Fukushima, au Japon. Les autres pays de l'appel publié jeudi n'ont pas de production énergétique nucléaire.

Commentaires

Abadie

Berlin est contre le nucléaire qu'il a remplacé par du charbon et du gaz. Le nucleaire est bénéfique pour le climat, les autres non. Du coup Berlin nou pollue.

Renzo Bee

Dans ce cas, chacun pour soi, car cela veut dire que le sujet est d'empecher les autres de ne pas investir dans les energies necessitant la technologie allemande.
On est en 2021 et l'Allemagne reste sur ses reflexes business.
Donc ce sera le nucleaire oour la France.

Schricke

L'Allemagne, qui reste l'un des pays d'Europe dont le Mwh est le plus polluant, du continent, notamment en matière d'émission de CO², (et le plus cher !) très loin derrière la France, dont le Mwh est décarboné à 95%, grâce, notamment au nucléaire, essaie, par tous les moyens, de torpiller le nucléaire, afin de préserver SES seuls intérêts économiques...
Il reste à espérer que le bons sens finira par, enfin, reprendre le dessus !
Pauvre Europe, phagocytée par les "Grünen" Allemands !

Vlady

Le MWH est certes décarboné en France , mais il est aussi le plus dangereux , le stockage définitif des déchets n ' est toujours pas arrêté !! Mais connaissant le patriotisme des Français , et leur amour pour leur nucléaire , je suis certain qu ' ils accepteront de les enterrer dans leur jardin !! En Belgique , on ne quoi en faire , toujours pas de solution , AUCUNE commune n ' en veut , le combustible usé est "provisoirement" stocké sur le site des centrales !. Je propose de les envoyer en France , puisque l ' unique opérateur , et propriétaire , est Français => ENGIE

Fab

Vous ressassez des discours vieux de 50 ans. On sait aujourd’hui réutiliser les déchets ce qui fait sue nous avons une réserve d’uranium pour plus de 100 ans Donc arrêtez les peurs et encourageons la recherche.

Goldorak

Même si je suis d'accords avec vous sur le fait que ces arguments ne sont plus très sérieux, le recyclage nucléaire n'est malheuresement pas très efficace en France , principalement car on refuse d'en recycler une grosse partie absolument pas dangereuse (je ne parle pas là du combustible bien sur, ni des élements centraux de réacteurs) pour des raisons majoritairement arbitraire de principe de précaution, d'influence politique allemande (soit disant verte) et de phobie populaire.

Quand au recyclage de l'uranium, on recycle une partie en Mox mais pas tout.
La solution idéale serait les surgénérateurs, mais les "Verts" français les ont fait couler et il faudra surement attendre que la chine vienne en construire chez nous pour en avoir à nouveau.

Vlady

@Fab : ..."On sait aujourd’hui réutiliser les déchets" ... OÙ ?? Si on sait faire , pourquoi ça n ' a pas été généralisé ??

Ajouter un commentaire

Suggestion de lecture