Voeux site

Le groupe parapétrolier français CGG boucle plus tôt que prévu son plan de sauvegarde

  • AFP
  • parue le

Le groupe parapétrolier français CGG, qui avait engagé un plan de sauvegarde depuis 2017 pour résoudre ses difficultés financières, a annoncé mercredi la conclusion de ce plan, plus tôt que prévu.

Dans un jugement prononcé le 24 novembre 2020, "le tribunal de commerce de Paris a constaté l'achèvement du plan de sauvegarde de la société CGG, celle-ci ayant désintéressé par anticipation l'ensemble de ses créanciers", dont les dettes ont ainsi été recouvrées, a indiqué le groupe dans un communiqué. "Ce jugement met ainsi un terme final au processus de restructuration financière mené avec succès par le groupe CGG depuis 2017", se félicite-t-il.

Fin 2017, l'ancienne Compagnie générale de géophysique avait enclenché une procédure de sauvegarde comprenant la restructuration d'une dette de près de 2,8 milliards de dollars et une levée de fonds d'au maximum 500 millions de dollars. Ce type de procédure est destinée à faciliter la réorganisation de l'entreprise afin de permettre la poursuite de l'activité économique, le maintien de l'emploi et l'assainissement des finances.

L'entreprise, spécialisée dans les géosciences pour la recherche d'hydrocarbures, avait durement souffert, comme l'ensemble du secteur parapétrolier, à la suite de la chute des cours du brut il y a quelques années. Sur les neuf premiers mois de l'année, CGG a creusé ses pertes - de l'ordre de 340 millions de dollars à fin septembre - sur fond de baisse des cours du brut causée par la pandémie de Covid-19.

Ajouter un commentaire