Gazoduc germano-russe: Scholz menace de possibles "conséquences" en cas d'invasion de l'Ukraine

  • AFP
  • parue le

Le nouveau chancelier allemand Olaf Scholz a menacé mercredi de possibles "conséquences" pour le gazoduc controversé Nord Stream II reliant la Russie à l'Allemagne en cas d'invasion de l'Ukraine par les troupes russes.

"Notre position est très claire, nous voulons que l'inviolabilité des frontières soit respectée par tous, chacun comprend que cela aurait des conséquences si tel ne devait pas être le cas", a-t-il déclaré dans sa première interview après sa prise de fonction, sur la chaîne de télévision Welt TV.

Il était interrogé sur le fait de savoir s'il serait prêt à utiliser ce gazoduc, qui attend encore une dernière autorisation des autorités allemandes pour sa mise en service, comme moyen de pression sur Moscou en cas d'invasion de l'Ukraine par les forces russes.

"Mais dans l'immédiat il faut faire en sorte de s'assurer que la situation reste ce qu'elle est, c'est à dire qu'elles (les frontières) restent inviolées", a ajouté le chef du gouvernement social-démocrate.

Mercredi, la France, après les Etats-Unis notamment, a également averti la Russie des "conséquences stratégiques et massives" qu'aurait une agression à l'encontre de l'Ukraine.

Les pays occidentaux et Kiev accusent Moscou d'avoir massé des dizaines de milliers de soldats et des chars aux frontières de l'Ukraine en prévision d'une invasion imminente, ce que Moscou dément.

Le président Joe Biden avait après son élection fini par se résigner au gazoduc Nord Stream 2 reliant la Russie et l'Allemagne, via la mer Baltique.

Mais le sujet revient en force comme possible levier pour Washington et ses alliés pour dissuader Moscou d'envahir l'Ukraine.

La Maison Blanche n'a pas dit clairement si le président des Etats-Unis avait brandi cette menace énergétique mardi lors de son sommet virtuel avec son homologue russe Vladimir Poutine.

Mais devant la presse, son conseiller pour la sécurité nationale, Jake Sullivan, a insisté sur cette piste "absolument prioritaire".

Modération des commentaires

Les commentaires sont désactivés sur notre site durant la période estivale (jusqu’au lundi 29 août) afin d’éviter les spams en l’absence d’un modérateur.

Nous vous remercions de votre compréhension et vous souhaitons un bel été.

La rédaction