General Electric s'attaque aux retraites pour faire baisser son endettement

  • AFP
  • parue le

Le conglomérat industriel américain General Electric a annoncé lundi plusieurs mesures pour réduire son endettement jusqu'à 6 milliards de dollars, en particulier en s'en prenant à la retraite maison.

Ces nouveaux efforts s'inscrivent dans le cadre de réduction de l'endettement total de General Electric, qui étouffe l'entreprise en difficulté. "Au total, les actions annoncées aujourd'hui doivent permettre de réduire le déficit du fonds retraites de 5 à 8 milliards de dollars et l'endettement général de l'entreprise de 4 à 6 milliards de dollars", explique GE dans un communiqué. Le conglomérat a confirmé son objectif de réduction de son ratio d'endettement à moins de 2,5 fois l'excédent brut d'exploitation (EBE ou EBITDA en anglais).

Aux États-Unis, la retraite des employés est parfois à la charge de l'entreprise pour laquelle ils ont travaillé, comme par exemple pour GE. C'est un héritage du passé et GE a cessé d'accepter de nouveaux entrants dans son fonds de retraite depuis 2012. Dans de nombreux cas, les entreprises abondent en partie un compte-épargne retraite des employés, connu sous le nom de 401-K, qui consiste en un portefeuille d'investissements en actions boursières.

Mais la situation des retraites est dramatique aux États-Unis et près de la moitié des Américains de 55 ans ou plus n'ont aucune épargne retraite, selon un rapport officiel d'une agence indépendante, le GAO, publié en mars et se basant sur des chiffres de 2016.

Commentaires

michel caron
michel caron
michel caron

Ajouter un commentaire