Hydrogène : alliance de TotalEnergies et Daimler Trucks pour le transport routier

  • AFP
  • parue le

Les groupes TotalEnergies et Daimler Truck AG ont annoncé mercredi avoir signé un accord pour participer à la décarbonation du transport routier de marchandises au sein de l'Union européenne, grâce à des poids lourds roulant à l'hydrogène.

"Les partenaires vont collaborer au développement d'écosystèmes pour les poids lourds roulant à l'hydrogène. Ils ont pour objectif de démontrer l'attrait et l'efficacité du transport routier alimenté à l'hydrogène propre et pour ambition de jouer un rôle moteur dans le déploiement de l'infrastructure hydrogène pour le transport routier", ont indiqué les deux groupes dans un communiqué commun.

La collaboration entre TotalEnergies et Daimler Truck - la division poids lourds du groupe automobile allemand, fabricant des Mercedes-Benz - concernera entre autres l'approvisionnement en hydrogène et la logistique, la distribution d'hydrogène au sein de stations-service, le développement de camions à hydrogène ou encore la constitution d'une base de clients.

TotalEnergies dit "ambitionner notamment d'exploiter directement ou indirectement d'ici à 2030 jusqu'à 150 stations hydrogène en Allemagne, aux Pays-Bas, en Belgique, au Luxembourg et en France".

Daimler Truck fournira pour sa part des camions à pile à combustible à hydrogène à ses clients en France et au Benelux d'ici 2025, et "accompagnera ses clients pour leur garantir une exploitation simple".

"Concernant le fret longue distance, nous sommes convaincus que le transport neutre en carbone sera atteint dans le futur au moyen de camions à pile à combustible à hydrogène comme entièrement électriques", a déclaré Karin Radstrom, directrice générale de Mercedes-Benz Trucks, citée dans le communiqué.

"Nous voulons bâtir une compagnie multi-énergies ayant l'ambition d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2050, ensemble avec la société, et la création d'un réseau européen de stations dédiées aux camions à hydrogène constitue l'un des grands défis que nous entendons relever", a de son côté mis en avant Alexis Vovk, président marketing et services de TotalEnergies.

Commentaires

Vlady

Des dizaines de milliers de camions , je suis modeste en disant ça , traversent l ' Europe dans tous les sens , avec des chauffeurs Est-Européens sous-payés , et que transportent-ils ?? Des produits que nous fabriquions NOUS-MÊMES , nos nouveaux partenaires européens ont des salaires si attractifs , alors , pourquoi se gêner ?? De plus , pour mieux nous assassiner , nos élites politiques déroulent le tapis -- non , pas rouge -- "gris autoroute" pour faciliter ces transports TIR -- Transport International Routier -- afin de servir nos insatiables appétits de consommateurs gâtés ! Nos autoroutes , devenues trop étroites depuis l ' ouverture à l ' Est -- Go West -- , sont élargies à TROIS voies , aux frais de QUI ?? Ceux qui ont l ' occasion d ' "emprunter" nos si "'chères"' autoroutes , auront remarqué la floraison de plaques exotiques -- PL , H , BG , LT , et j ' en passe -- encombrantes !! EST-CE NÉCESSAIRE ??????????? Quelles pollutions , quels gâchis !!! Mais on va se donner bonne conscience : vive l ' Hydrogène , c ' est propre , ça fabrique de l ' eau potable , c ' est-y pas merveilleux ?? On fabrique ça comment ?? Ils nous prennent vraiment pour des demeurés !!
Le commerce , les "échanges" , ça doit se résumer à ceci : "échanger ce qu ' on "A" contre ce qu ' on n ' "A PAS" . Or , nous avions beaucoup auparavant , nous fabriquions beaucoup , mais nos "élites bien éclairés" nous ont tout confisqué au nom d ' un DOGME stupide : CONCURRENCE LIBRE ET NON FAUSSÉE ............. on en voit les résultat maintenant !! Mais ils vont TOUS à Glasgow entonner en chœur : "il faut sauver la Planète" ..........

Thomas

Vladi, votre point de vue est très marqué mais je partage l'idée générale. Tous les économistes et les spécialistes de l'énergie et du climat clament haut et fort que nous n'aurons pas d'avenir si nous ne réduisons pas le volume de notre consommation - impossible de produire, échanger, transporter autant de biens et services dans un monde décarboné (pas assez de surface et ou de ressources minières pour installer suffisamment d'éoliennes et de panneaux solaires afin de remplacer les 100 millions de barils de pétrole que nous brulons.... TOUS LES JOURS!). L'hydrogène vert, ce sont un grand nombre d'Eoliennes et de centrales solaires pour le produire par électrolyse. Ces technos sont nécessaires mais les grands groupes industriels ne veulent pas entendre parler de la nécessaire décroissance qui doit les accompagner. Et là je vous rejoint : moins de volumes transportés = fabrication locale

Mike55

Réduire les émissions, réduire le transport, développer les énergies alternatives, utiliser des camions électriques et à hydrogène, etc, etc...
Ce sont toutes des solutions qui sont nécessaires et complémentaires pour accélérer la transition (à condition qu'elles soient réalistes bien sûr) .
Vouloir opposer ces solutions aura comme résultat de les freiner et est donc contre-productif.
Essayons donc tous d'être positifs, imaginatifs, supportifs, solidaires, et fonçons vers la décarbonation sans se perdre en vaines querelles...

Ajouter un commentaire

Suggestion de lecture