Irak : tirs de six roquettes sur le Kurdistan, une raffinerie de pétrole touchée

  • AFP
  • parue le

Six roquettes de type Katioucha se sont abattues dimanche dans la région autonome du Kurdistan d'Irak, ont indiqué les autorités locales, deux projectiles touchant une raffinerie de pétrole et y faisant des "dégâts mineurs" selon une source de sécurité.

"Six roquettes sont tombées près de la rivière Zab dans le district de Khabat", ont indiqué dans un communiqué les services antiterroristes kurdes sans préciser la cible exacte des tirs et en affirmant que l'attaque n'avait fait "ni victimes, ni dégâts". Mais une source de sécurité locale et une source pétrolière ont affirmé qu'une partie de la raffinerie de Kawergosk avait été touchée par "deux roquettes" qui ont provoqué des "dégâts mineurs" et un incendie qui a été "rapidement maîtrisé".

Un responsable local ayant requis l'anonymat a de son côté assuré que les roquettes étaient tombées à environ cinq kilomètres de la raffinerie de Kawergosk, l'une des plus importantes de cette région riche en pétrole, située au nord-ouest d'Erbil, la capitale du Kurdistan.

Selon les services antiterroristes kurdes, les projectiles ont été tirés depuis la localité de Bartella, dans la province voisine de Ninive. Les tirs n'ont pas été revendiqués dans l'immédiat.

Ninive, dont Mossoul est la capitale régionale, dépend administrativement du pouvoir fédéral de Bagdad. Ce secteur, ancien bastion des jihadistes du groupe Etat islamique (EI) a été reconquis en 2017 par l'armée irakienne, la police fédérale et les anciens paramilitaires du Hachd al-Chaabi.

Le 6 avril, trois roquettes se sont abattues près de cette même raffinerie de pétrole de Kawergosk, sans faire de victimes ni de dommages.

Modération des commentaires

Les commentaires sont désactivés sur notre site durant la période estivale (jusqu’au lundi 29 août) afin d’éviter les spams en l’absence d’un modérateur.

Nous vous remercions de votre compréhension et vous souhaitons un bel été.

La rédaction