Le gouvernement veut encourager l'implantation de panneaux photovoltaïques sur des friches

  • AFP
  • parue le

Le gouvernement veut encourager l'implantation de panneaux photovoltaïques sur des friches pour augmenter la part d'électricité produite par les renouvelables sans artificialiser les sols, a annoncé mercredi la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili.

La loi climat et résilience d'août 2021 prévoit déjà d'installer des panneaux photovoltaïques sur les constructions nouvelles (bureaux, entrepôts, parcs de stationnement...) à partir d'une certaine surface. "On va le faire aussi maintenant sur des friches", a indiqué Barbara Pompili sur France Info. "On a un potentiel de 8 gigawatts sur les friches qui aujourd'hui ne servent à rien sur lesquelles on peut mettre du panneau solaire", a ajouté la ministre.

Un plan dévoilé mercredi doit permettre d'augmenter la part du photovoltaïque dans la production d'électricité en France, qui ne représente qu'un peu plus de 2% en 2021. "Aujourd'hui on est à 12 gigawatts. On a besoin d'ici 2028 de multiplier par trois les installations et d'ici 2050 de multiplier par au moins sept nos installations photovoltaïques", a précisé Barbara Pompili.

Ce plan prévoit la publication d'un nouvel arrêté "pour attribuer un soutien public à des projets photovoltaïques de moins de 500 kW sans appel d'offres (...) afin de valoriser des terrains dégradés présentant des enjeux limités en termes de biodiversité et de paysage". "Une étude réalisée par l'Ademe et les services déconcentrés de l'État a permis d'identifier des friches susceptibles d'accueillir près de 8GW de panneaux photovoltaïques", précise le texte. Ce plan vise aussi à développer un millier de projets photovoltaïques sur du foncier public d'ici 2025.

De plus, les procédures administratives sont allégées pour des projets de petite envergure, de moins de 300 kilowatts. "L'installation de panneaux photovoltaïques sur les bâtiments existants et les ombrières (dispositif destiné à faire de l'ombre: ndlr) de parking ne seront plus soumis à évaluation environnementale. Le seuil de cette évaluation pour les projets au sol de faible puissance sera également relevé pour tenir compte de l'évolution technologique des panneaux photovoltaïques", précise le texte. Entre 300 et 600 kilowatts l'évaluation se fera au cas par cas, a précisé le ministère.

"En cohérence et pour accompagner l'évolution des technologies (un projet de même surface représente une puissance beaucoup plus importante qu'il y a 10, voire 5 ans), le permis de construire ne sera plus requis pour les petits projets", selon le texte. "Une simple déclaration préalable de travaux sera nécessaire".

Commentaires

Denis Gourgouillon

On pourrait commencer par développer le chauffage par le soleil. C'est plus efficace et plus économique. .Quelques panneaux sur le toit d'une maison et cela fournit l'eau chaude et fait un préchauffage économisant gaz fioule ou...

Larderet

Cette solution serait probablement trop simple et efficace aux yeux des savants de l’ADEME et du ministère de l’écologie.

Serge Rochain

L'un n'empêche pas l'autre car il s'agit bien de deux choses différentes et je suis tout à fat partisan de la solution que vous préconisez pour obtenir de l'eau chaude et également participer au chauffage des logements. Mais on aura aussi besoin de beaucoup d'électricité en journée pour décarboner l'activité économique qui est essentiellement diurne et dont la période quotidienne est très largement couverte par la période d'ensoleillement que ce soit en été ou en hiver.

Jean BLIN

Des PV sur les friches ? Friches industrielles, oui pourquoi pas si le gvt veut que les français payent leur électricité toujours plus cher ... mais il y a les friches agricoles, et si le gvt laisse y mettre des PV l'artificialisation des sols est en route alors que le gvt a donné instruction à ses Préfets le mot d'ordre : ZERO artificialisation des sols et qu'une loi est en préparation, mettant d'ailleurs sous tension les élus locaux en charge du foncier (POS, PLU, PLUi ...). Sous pression des lobbys EnR le gvt fait tout et le contraire, montrant qu'il n'est pas un gouvernement mais une girouette au gré du vent EnR

Schricke

J.Blin: Si on commence à équiper les friches industrielles, on en assurera la pérennité ! Bravo pour la beauté des paysages ! Il suffira d'ajouter quelques éoliennes, pour garnir... ça aura, au moins l'avantage de faire baisser le prix du foncier dans ces endroits "privilégiés" ! Et d'accélérer l'exode des "heureux bénéficiaires" !...
Il faut bien se mettre dans la tête que, pour les lobbys des ENR, la production d'énergie est un objectif tout à fait accessoire ! L'essentiel, c'est de faire du fric !... (avec les aides et subventions en tout genre) Le reste, c'est de la littérature !
Malheureusement, notre Ministre semble être la seule à l'ignorer !

JJB17

Enfin une idée simple , et tellement évidente , qui fera peut étre son chemin ; et il y en a plein d'autres de la sorte ( carrières désaffectées , plans d'eau ( hors pèche et tourisme) , toitures de batiments publics , flancs de coteaux non cultivables , terrains militaires abandonnés , bois abandonnés sans intéret économique ou écologique , et souvent sans propriétaire ! , et d'autres ...
quand on sait ce que représente le "gaspillage solaire quotidien" , c'est impensable de s'en priver , avec cohérence , intelligence , bilan CO2 ...bien sùr ! avec seulement 1% , on vivrait différemment .
le problème majeur reste la lourdeur administrative du dossier , les démarches , les coùts préalables , les bons conseils , le pré-financement , et les opposants , ...pour le "petit porteur de projet" ; j'en fait partie . c'est "le parcours du combattant" en bien plus long.

Schricke

JJB17: Je comprends bien qu'en tant que "petit porteur de projet", qui à hâte de gagner les dividendes de son "placement", les délais administratifs soient mal vécus... Mais pour certains (dont je suis) ces projets, très couteux pour le contribuable (que je suis !) sont parfaitement inutiles, et n'apportent rien à la cause du réchauffement climatique, dans notre pays, dont l'électricité est déjà décarbonée à 95 % grâce au nucléaire et à l'hydraulique ! (parfaitement amortis). Mais, il est vrai que les lobbys des ENR, qui rêvent eux aussi de "ramasser la mise" sont, bien entendu impatients, et "veillent au grain" !... la fourniture d'énergie n'étant que le cadet de leurs soucis !

Pierre B

Est ce ceux qui le promeuvent sont bien conscient de la surface requise pour installer des MW photovotaiques ? Avez vous vu les images des installations deja existantes, il en faudra des friches pour aligner les GW promis (il n'est pas sûr que la geographie française soit une candidate ideale), idem pour les GWh (la France n'est pas à une latitude ideale).
Par rapport à l'emprise du nucleaire, j'ai lu qu'il y avait un ratio de 1 à 60 pour la capacité et 1 à 300 pour la production.
Après les eoliennes, les plaques de silicium

Vlady

Photovoltaïque en France : 2 % seulement !!! Comme c ' est minable !! En Belgique , pourtant moins bien dotée en soleil : 6 % !! Pourquoi ? Depuis plus de 10 ans un politique volontariste fut mise en place : inciter les citoyens à SE doter de leurs propres cellules PV ; pour ça , un slogan : "le compteur qui tourne à l ' envers" , çàd. quand la production dépasse la consommation , l ' excédent alimente le réseau électrique , ou , comment gagner de l ' argent en laissant faire le soleil !! Et ça marche , tout le monde y gagne : on n ' a plus construit de nouvelles centrales thermiques , au contraire , grâce au mix énergétique -- solaire + éolien -- , on a FERMÉ des centrales au gaz -- tout le contraire des imbécillités colportées par des ignares -- . Aujourd ' hui il y a 15 fois plus de PV sur les toits en Belgique qu ' en France !! Ce ne sont pas les sites qui manquent en France ; les parkings des centres commerciaux , les autoroutes -- ça fait de l ' ombre en même temps , très utile dans le Sud -- , les écoles , hôpitaux , bref : TOUS les bâtiments , quels qu ' ils soient !! Sur les plans d ' eau , comme en Chine , ce qui permet de refroidir ces panneaux ,etc .........

Ajouter un commentaire

Suggestion de lecture