Le groupe parapétrolier CGG repasse dans le vert au 3e trimestre

  • AFP
  • parue le

Le groupe parapétrolier CGG a annoncé mercredi avoir renoué avec les bénéfices au troisième trimestre, saluant un bon niveau d'activité notamment dans les études multi-clients.

L'entreprise, spécialisée dans les géosciences pour la recherche d'hydrocarbures, a réalisé un bénéfice net de 40,7 millions de dollars contre une perte de 1,5 million un an plus tôt. "Notre performance opérationnelle a été très solide ce trimestre dans nos trois divisions", a salué la directrice générale, Sophie Zurquiyah, citée dans un communiqué.

Le chiffre d'affaires publié a pourtant reculé de 16,6% à 323,4 millions de dollars. Mais le chiffre d'affaires des activités (hors certains éléments liés aux normes comptables IFRS) a pour sa part progressé de 35,6% à 381,7 millions, tirés par les trois activités de géoscience, études multi-clients (+92%) et équipements.

CGG avait durement souffert, comme l'ensemble du secteur parapétrolier, à la suite de la chute des cours du brut il y a quelques années. Les compagnies pétrolières et gazières avaient alors taillé dans leurs dépenses et abandonné des projets. "Dans l'environnement actuel, les compagnies pétrolières donnent la priorité à des projets à rendements plus rapides et à la génération de cash", observe Sophie Zurquiyah.

"Nous poursuivons le développement de nouvelles technologies pleinement adaptées aux besoins de nos clients notamment en matière d'exploration, de développement des bassins existants et d'optimisation des réservoirs", a-t-elle poursuivi. Plus optimiste pour 2019, CGG avait début septembre revu ses objectifs financiers en hausse pour l'exercice.

Le groupe avait l'an dernier subi une restructuration financière puis annoncé un plan stratégique à horizon 2021 qui prévoit un recentrage sur les activités où il est en position de force: géoscience, études multi-clients et équipements.

Ajouter un commentaire

Suggestion de lecture