Le producteur français d'hydrocarbures Maurel & Prom annonce une chute de 43% de son chiffre d'affaires sur les 9 premiers mois de 2020

  • AFP
  • parue le

Le producteur français d'hydrocarbures Maurel & Prom a vu son activité lourdement affectée ces neuf premiers mois, dans un contexte de chute des prix du brut. Sur cette période, son chiffre d'affaires a baissé de 43% à 212 millions de dollars.

Le groupe a d'abord souffert de la chute du prix de vente moyen, qui a perdu 44% sur cette période, souligne-t-il. En revanche, sa production elle-même n'a reculé que de 2%, à 26 458 barils équivalent pétrole par jour.

Cette baisse de production résulte essentiellement d'une réduction d'activité au Gabon sur le permis d'Ezanga, en raison des quotas décidés par l'OPEP : Maurel et Prom y a extrait 17 500 barils par jour ces neuf mois, contre 20 238 b/j sur la même période l'an dernier (en retrait de 14%).

Actif également en Tanzanie (gaz) et en Angola, Maurel et Prom est aussi en exploration en France, avec le permis de Mios (Gironde). Selon lui, un test de production à long terme y a débuté fin septembre : "la production initiale s'avère significativement plus modeste qu'attendue", avec environ 100 b/j pour deux puits, indique-t-il jeudi.

Ajouter un commentaire

Sur le même sujet