Mexique: les vols de carburants ont chuté de 72% selon le gouvernement

  • AFP
  • parue le

Le gouvernement mexicain a annoncé jeudi que les vols de carburant dans le pays avaient baissé de 72% depuis le lancement fin 2018 d'un vaste plan national de lutte contre ce fléau qui fait perdre quelque 3 milliards de dollars chaque année à l'Etat.

"Nous sommes parvenus à diminuer considérablement les vols de combustible. Si nous continuons à ce rythme (...) nous pouvons économiser près de 50 milliard de pesos (2,5 millions de dollars)", a déclaré le président mexicain Andrés Manuel Lopez Obrador lors d'une conférence de presse.

Selon Octavio Romero, directeur de la compagnie pétrolière publique Pemex, 7,8 milliards de pesos (404 millions de dollars) ont été économisé entre le 21 décembre, lorsque le plan de lutte a été lancé, et le 19 février. Il a également précisé que l'approvisionnement était revenu à la normale, après des pénuries constatées dans plusieurs Etats au moment du lancement de ce plan par le gouvernement, qui avait notamment fermé plusieurs oléoducs pour stopper les vols.

Un sondage a également montré que, malgré ces pénuries initiales, le plan gouvernemental contre ces vols, appelés localement "huachicoleo", avait le soutien d'une majorité de la population.

Le 18 janvier, l'explosion d'un oléoduc perforé par des voleurs de carburant, dans le centre du Mexique, avait fait 132 morts. La fuite avait attiré quelques centaines d'habitants, dont des familles entières, venus récupérer du carburant.

Quelque 21 600 militaires ont été déployés pour protéger les oléoducs et installations de Pemex, ainsi que les camions-citernes assurant le transport de carburant. Plus de 1 700 robinets clandestins ont été également identifiés, permettant la récupération de 1,1 million de litres de carburants, selon un rapport militaire. Une centaine de personnes ont été arrêtées dans le cadre de plusieurs enquêtes, 226 comptes bancaires bloqués et 17 plaintes déposées pour blanchiment d'argent.

Ajouter un commentaire