Nucléaire: EDF autorisé à réparer l'enceinte de confinement de Bugey 5

  • AFP
  • parue le

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé lundi avoir autorisé EDF à réparer l'enceinte de confinement d'un réacteur de la centrale de Bugey (Ain), arrêté depuis fin août 2015 en raison d'un défaut d'étanchéité.

"L'ASN a estimé que la solution proposée par EDF pour restaurer le confinement de l'enceinte du réacteur 5 de la centrale nucléaire de Bugey était appropriée pour remédier aux défauts rencontrés sur ce réacteur", à savoir des fuites au niveau de la partie basse du bâtiment du réacteur, a indiqué le gendarme de l'atome dans une note d'information.

La centrale du Bugey compte actuellement un réacteur en cours de démantèlement, trois en fonctionnement et un à l'arrêt - le numéro 5 - depuis le 27 août 2015. Lors d'une visite décennale réalisée en 2011, l'ASN avait relevé un "taux de fuite élevé de l'enceinte de confinement" du réacteur 5, a-t-elle rappelé dans sa note.

Elle avait ensuite prescrit, en décembre 2014, "la réalisation d'une nouvelle épreuve de l'enceinte" qui a mis en évidence, en août de l'année suivante, "une dégradation de l'étanchéité du revêtement métallique de l'enceinte", qui permet de confiner les substances radioactives en cas d'accident.

L'ASN, qui avait soumis les procédés de réparation envisagés par EDF à son accord préalable, a précisé qu'elle surveillerait leur mise en oeuvre par l'exploitant. Leur efficacité conditionnera l'autorisation de redémarrage du réacteur. Selon le site internet du gestionnaire du réseau électrique à haute tension RTE, qui publie des données fournies par EDF, l'électricien table actuellement sur un redémarrage de l'installation à partir du 31 mai.

Ajouter un commentaire