Nucléaire: nouveau retard d'un mois pour l'EPR finlandais

  • AFP
  • parue le

La mise en service du réacteur EPR en construction par le consortium Areva-Siemens en Finlande va être repoussée d'un mois supplémentaire, a annoncé vendredi son exploitant, le groupe finlandais TVO.

La production régulière d'électricité est désormais prévue pour mars 2022, au lieu de février comme annoncé l'été dernier, a indiqué TVO, ajoutant un nouveau petit délai à ce chantier qui a viré au fiasco et accumulé plus d'une décennie de retard.

TVO "a été informé par le consortium Areva-Siemens, fournisseur de la centrale, que la production régulière d'électricité de l'unité OL3 de l'EPR serait reportée d'un mois en raison de travaux supplémentaires de révision et d'inspection de la turbine", a indiqué l'énergéticien dans un communiqué.

Dans le calendrier initial, l'EPR finlandais devait être mis en service en 2009 à la centrale d'Olkiluoto (sud-ouest), mais le chantier lancé en 2005 a connu des retards et surcoûts considérables.

Le planning a été affecté dernièrement par des problèmes techniques mais aussi par la pandémie de Covid-19.

Le feuilleton touche toutefois à sa fin puisqu'en mars, le réacteur a été chargé en combustible nucléaire, prélude à sa mise en service.

La production d'électricité doit désormais commencer en novembre, avant la mise en service commerciale en mars.

Avec une puissance de 1.650 mégawatts, l'EPR doit fournir près de 15% de l'électricité finlandaise.

Ajouter un commentaire

Suggestion de lecture